Menu global

Carnet horticole et botanique

Basilic commun

Français
  • Potager et fines herbes
Ocimum basilicum
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Josée Bouthot)

Onglets

Botanique

Origine et description

Le basilic commun est une plante herbacée originaire des pays tropicaux. Ses feuilles se développent l’une en face de l’autre sur des tiges carrées. Les petites fleurs blanches et irrégulières sont habituellement regroupées en épis denses au bout des tiges. Cultivée et sélectionnée depuis des milliers d’années, cette espèce regroupe plusieurs taxons dont l’apparence et la saveur peuvent varier considérablement de l’un à l’autre. Ainsi, les feuilles du type feuilles de laitue peuvent atteindre dix centimètres de longueur alors que celles des basilics nains mesurent souvent moins de 2 cm. Les couleurs du feuillage vont du vert pâle au vert foncé, mais certains cultivars ont des feuilles bleutées, pourpres ou bordeaux. Les dimensions à maturité sont également très variables, soit de 15 à 30 cm pour les basilics nains à plus de 90 cm pour certains cultivars.

La composition chimique de l’huile essentielle du basilic commun est complexe et variable. Le climat, le sol et même le moment de la récolte influence la quantité et la composition de l’huile et font ainsi varier la saveur des feuilles.

Espèces, cultivars et plantes apparentées

Principaux cultivars

Les cultivars du basilic commun ont été regroupés en six catégories selon leur usage traditionnel.

Basilic de Gènes (type « Genovese »)

Cette catégorie regroupe des plantes vigoureuses dont la saveur est un heureux mélange de citron, de menthe, de cannelle et de réglisse. Ce sont les meilleurs basilics pour la confection du pesto.

'Ararat' – feuilles tachées de pourpre; saveur typique rehaussée d’un soupçon d’anis
'Aroma' – forme classique; résistant à la fusariose
'Compatto' – plant compact; bien adapté à la culture en pot
'Envigor' – grandes feuilles odorantes; résistant à plusieurs virus
'Fino Verde' – plant érigé; feuilles plus petites que le type; arôme typique légèrement épicé;
'Genovese' – forme classique; arôme typique du basilic de Gènes
'Gecofure' – plant assez compact; résistant à la fusariose
'Medinette' – plant compact; feuilles plus petites que le type; lent à fleurir
'Nufar' – forme classique résistante à la fusariose

Basilic à feuilles de laitues (type « Foglia de Lattuga »)

Ce groupe comprend des basilics doux à grandes feuilles qui s’utilisent bien dans les sandwiches et les salades. Le goût de ces basilics est rehaussé d’une note de menthe, d’anis et de citron.

'Grand Vert' – forme classique à grandes feuilles
'Lettuce Leaf' – très grandes feuilles
'Mammouth' – très grandes feuilles, résistant à la fusariose
'Napolitano' – grandes feuilles cannelées au goût prononcé

Basilic épicé

Souvent regroupés sous le nom de basilic thaï, ces cultivars ont une odeur caractéristique d’anis. Ce sont des basilics épicés qu’on utilise pour aromatiser les mets thaïlandais et vietnamiens. De belle apparence, ils s’intègrent bien aux plate-bandes de fleurs.

'Oriental Breeze' – plant compact; goût prononcé; fleurs lavande entourées de bractées mauves
'Queenette' – feuillage vert olive légèrement teinté de pourpre; tige rougeâtre; fleurs pourpres; saveur d’anis
'Siam Queen' – plant compact; inflorescence pourpre en forme de cône
'Spicy Globe' – plant compact à petites feuilles; goût prononcé; les plants issus de semis sont variables

Basilic citron

Ce groupe inclut les basilics fortement aromatisés de citron. Ils sont utiles dans les vinaigrettes destinées aux légumes et aux fruits de mer. On s’en sert également pour aromatiser les boissons et les desserts. Plusieurs auteurs considèrent qu’il s’agit de cultivars issus d’un hybride interspécifique (Ocimum x citriodorum).

'Lesbos' – plant érigé et compact; feuillage vert foncé; peu florifère
'Mrs. Burns' – feuillage vert luisant et très parfumé; 50 à 60 cm de hauteur
'Sweet Dani' –  plant vigoureux et productif; feuillage vert olive; 75 à 80 cm de hauteur

Basilic nain

Cette catégorie regroupe des cultivars nains. Ce sont des plantes compactes pourvues de petites feuilles. Elles se cultivent bien en pot et comme élément formel à l’avant des plate-bandes. On les considère de plus en plus comme les cultivars d’une espèce à part entière (O. minimum).

'Marseilles' – plant compact (30 cm); feuilles un peu plus grandes que le type
'Picollo' – feuilles épicées au goût de menthe rehaussé d’une note d'anis
'Pistou' –  petite plante (20 cm); port arrondi; feuilles de taille uniforme
'Spicy Bush' – petite plante (20 à 30 cm); port arrondi; goût épicé

Basilic décoratif

La plupart de ces basilics sont cultivés davantage pour leur beauté que leur saveur. On utilise ceux au feuillage coloré pour décorer les huiles et les salades.

'Amethyst Improved' – Feuillage pourpre foncé du type Genovese
'Magical Michael' – plant compact; feuillage vert olive et luisant; fleurs lavande entourées de bractées bordeaux; saveur fruitée
'Osmin' – feuillage rouge légèrement épicé devenant terne (bronze) par temps chaud
'Purple Ruffles' –  plant robuste; grandes feuilles pourpres et ondulées; feuillage devenant terne (bronze) par temps chaud.
'Cinnamon' –  feuillage vernissé; boutons floraux mauves; fleurs lavande; parfum assez doux avec une touche de cannelle

Espèces et cultivars apparentés

Basilic pubescent
Ocimum americanum (Synonyme : O. canum)

Le basilic pubescent est une plante au port dressé et ramifié qui peut atteindre 60 cm de haut. Les tiges et les feuilles sont velues. Les épis de fleurs blanches apparaissent au bout des tiges. Son goût est épicé et certaines races chimiques sont passablement camphrées. On l’utilise pour parfumer les plats et en médecine traditionnelle.

Basilic du Pérou
Ocimum campechianum (Synonyme : O. micranthum)

Originaire de l’Amérique centrale, le basilic du Pérou est une plante annuelle qui atteint plus de 50 cm de hauteur. On utilise son feuillage épicé pour aromatiser les mets locaux. On l’emploie également en médecine traditionnelle.

Basilic sacré, tulsi
Ocimum tenuiflorum  (Synonyme : O. sanctum)

Le basilic sacré est une plante aux tiges pubescentes. Les feuilles élancées sont munies de pétioles velus. Elles sont vertes à pourpres selon le cultivar. Fortement aromatisées, elles ont une odeur plus camphrée et musquée que celles du basilic de Gènes. Les petites fleurs roses entourées de bractées pourpres sont regroupées en épis terminaux. Ce basilic est bien connu en Inde où on l’utilise dans l’alimentation et la médecine traditionnelle.

Basilic Blue Spice
O. americanum x O. basilicum

Cet hybride interspécifique se pare d’un feuillage vert foncé aux reflets métalliques. On l’utilise comme le basilic de Gènes pour son arôme doux rehaussé d’une pointe d’anis. Les épis de fleurs légèrement pourprées apparaissent tard en saison.

Basilic Red Rubin
Ocimum basilicum x O. forskolei 'Red Rubin'

Ce cultivar interspécifique développe un beau feuillage rouge au goût de cannelle qui conserve sa couleur par temps chaud. Plant compact atteignant 45 cm de hauteur.

Nom commun

Basilic commun

Nom latin

Ocimum basilicum

Nom commun anglais

Famille botanique

  • Lamiaceae
Horticulture

Conditions de croissance

Le basilic est sensible au froid. Plantez-le à l’extérieur quand tout danger de gel est écarté. Laissez 25 à 30 cm entre les plants.

Le basilic exige de la chaleur et le plein soleil. Il profite mieux dans un sol légèrement acide (pH entre 6 et 7) et riche en matière organique. Ce genre requiert un sol bien drainé et des apports réguliers en eau, car il ne tolère ni les surplus d’eau, ni la sécheresse. Le basilic donne de bons rendements dans les sols fertiles. Épandez l’équivalent de 5 kg/m2 de compost mûr lors de la plantation.

Enlevez les inflorescences dès leur apparition, car la plante produit beaucoup moins de feuilles lorsqu’elle est en fleurs. Pour retarder la floraison et favoriser l’émission de nouvelles pousses feuillées, retirez les deux ou trois premières paires de feuilles situées sous l’inflorescence.

Il est préférable de changer d’emplacement chaque année pour éviter la fusariose, une maladie fongique qui survit dans le sol et qui cause le flétrissement et la mort des plants. Évitez les sites mal drainés et choisissez de préférence des plantes résistantes ou certifiées sans fusariose.

Multiplication

Le semis est le principal mode de multiplication du basilic.

Semez le basilic à l’intérieur six semaines avant les dernières gelées. Il est préférable de semer les cultivars aux feuilles pourpres 10 à 15 jours plus tôt, car la plupart d’entre eux poussent lentement. Transplantez les plantules dans des pots de 7 à 10 cm de diamètre. Le semis peut s’effectuer directement en pots, sans repiquage. Pour obtenir un plant ramifié, enlevez la pousse terminale lorsque la plante a développé trois paires de feuilles. Supprimer toute floraison. La semence germe en 5 à 8 jours à 22-24 oC et conserve son pourvoir de germination pendant 8 ans.

Utilisation

Usages culinaires : Les basilics doux du type « Genovese » et « Foglia de Lattuga » s’harmonisent avec la plupart des aliments et plus particulièrement avec la tomate et les produits à base de tomate. Les basilics épicés sont utilisés dans les plats asiatiques. Ceux aromatisés de citron sont utiles dans les vinaigrettes, les boissons et les desserts. En général, les cultivars aux feuilles colorées sont moins savoureux, mais très utiles pour décorer le jardin, les vinaigres et les salades.

Récolte : Habituellement, on récolte les jeunes pousses au besoin. Pour éviter le dépérissement précoce de la plante, laissez un minimum de quatre à cinq rangées de feuilles par tige. À l’automne, il est préférable de récolter le plant en entier lorsqu’on prévoit des températures inférieures à 5 oC. Manipulez le feuillage avec précaution, car les feuilles meurtries noircissent facilement.

Conservation : Le basilic séché perd de sa saveur, c’est pourquoi on le préfère frais ou congelé.

  • Frais : Le basilic se conserve plusieurs jours dans un contenant hermétique placé dans le bac à légumes du réfrigérateur.
  • Congelé : Congelez les feuilles préalablement blanchies dans des cubes de glace.
  • Séché : Séparez les feuilles de la tige et séchez-les à plat dans un endroit chaud, sombre et bien aéré. Entreposez les feuilles sèches entières dans un contenant opaque et hermétique.
Ravageurs et maladies

Fusariose

Pourriture des racines et fonte des semis

Virus de la tache nécrotique de l'impatiens

Désordres physiologiques

Add this

Partager cette page