Menu global

Carnet horticole et botanique

Bégonias des jardins et bégonias tubéreux

Français
  • Annuelles, vivaces et bulbes
Begonia tuberosa 'Fortune Pink'
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Lise Servant)

Onglets

Botanique

Origine et description

Plusieurs nouveaux cultivars, issus de plusieurs décennies d'hybridation, sont compacts et florifères. Ils sont plantés comme des annuelles dans les jardins nordiques.
Largeur : 30 cm
Hauteur : 30 cm

Les bégonias des jardins sont des plantes robustes et florifères au feuillage vert ou légèrement bronzé. Les nouveaux cultivars produisent des bouquets de grandes fleurs blanches, roses ou rouges, sur des plants de 60 à 90 cm de haut.

Les bégonias tubéreux produisent des tubercules. Ils ont naturellement un feuillage caduc et une période de dormance au frais durant l'hiver. Ils se distinguent par leurs fleurs abondantes, simples, semi-doubles ou doubles, pendantes ou érigées, bicolores ou simplement blanches, crème, jaunes, orange, roses, rose abricot, rose saumon, rouge brillant, rouge pourpre ou pourpre foncé. Exemples : Begonia Nonstop ™, Begonia Dragon Wing™, Begonia Série Illumination, Begonia 'Ikon Blush White'.

Nom commun

Bégonias des jardins, bégonias tubéreux

Nom latin

Begonia x semperflorens-cultorum et Begonia x tuberhybrida

Nom commun anglais

Famille botanique

  • Begoniaceae
Horticulture

Conditions de croissance

Les bégonias se cultivent au soleil ou à la mi-ombre dans un sol frais mais bien drainé.

Conserver et remettre en végétation les bégonias tubéreux

À l'automne, lorsque les feuilles seront flétries par le froid, rabattez les tiges à quelques centimètres du sol et déterrez les tubercules. Il est important de ne pas nettoyer les tubercules au moment de l'arrachage, car cela les expose aux risques de pourriture. Laissez sécher le tout dans un endroit frais (4 à 10 ºC), sombre et aéré pendant deux mois. Ensuite, nettoyez les tubercules. Enlevez la terre, les racines et les tiges séchées. Entreposez-les dans des boîtes contenant un mélange de sable sec et/ou de vermiculite jusqu'au début de mars. Vérifiez régulièrement s'il y a des signes de pourriture ou de dessèchement.

Au printemps, pour remettre les tubercules en végétation, remplissez un plateau avec du terreau humide et déposez les tubercules à la surface en les plaçant à l'envers (dépression vers le bas), afin de diminuer les risques de pourriture résultant de l'humidité qui s'accumule dans la dépression du sommet. Maintenez la température à 10 ºC durant une semaine, le temps que les tubercules se réhydratent. Puis, augmentez graduellement la température de 17 à 24 °C sur une période de 2 ou 3 semaines. La surface du sol doit être maintenue humide au moyen de fréquentes aspersions d'eau. Dès l'apparition d'une bonne masse de racines, rempotez les tubercules dans leur position normale (dépression sur le dessus). Recouvrez le sommet du tubercule de 0,5 cm de terreau.

Dès que les jeunes pousses commencent à sortir de terre, placez les pots au frais (14 à 17 °C) avec un minimum de 14 heures de lumière vive par jour.

Multiplication

Ravageurs et maladies

Add this

Partager cette page