Menu global

Damon diadema

  • Collection vivante
Damon diadema
Crédit photo : Insectarium de Montréal (René Limoges)

Groupe tab

Description

Cet arachnide mesure de quatre à 28 mm de long et ressemble à une araignée. Il est de couleur brun sombre avec un corps plat. Bien que possédant quatre paires de pattes, il n’utilise que ses trois dernières pour se déplacer. Il ne faut pas confondre la première paire de pattes, très allongée et très fines, et la paire de pédipalpes, très développée, qui forme des sortes de pinces munies d’épines. La première paire de pattes s’est développée en appendices tactiles, ressemblant à des antennes. Les pédipalpes permettent à l’amblypyge d’attraper ses proies.

Provenance du spécimen

Tanzania, United Republic of
Nom français
Amblypyge
Nom scientifique
Damon diadema
Nom anglais
Tailless whip scorpion
Classe
Arachnides
Ordre
Amblypyges
Famille
Phrynichides
Cadre de vie

Alimentation

Elle est carnivore et se nourrit d’insectes (blattes, criquets, termites). Un repas convenable est en général suivi de plusieurs jours d’abstinence, comme chez beaucoup d’arachnides.

Habitat

Elle vit dans les grottes, sous les pierres, dans les troncs d’arbres abattus et dans les fissures de rochers.

Distribution géographique

On la retrouve dans les régions tropico-équatoriales très humides. Cette espèce est présente en Afrique centrale, au Kenya et en Tanzanie.

Rôle écologique

Comme tout prédateur, elle participe au bon équilibre de son milieu naturel.

Comportements particuliers

Cet arachnide évite la lumière, il se cache durant le jour et chasse la nuit. Lorsqu’il est à découvert et exposé, il ne fuit pas, mais s’immobilise et s’aplatit.

Lorsqu’il trouve une cachette, il la garde pendant quelques jours ou quelques semaines, puis en cherche une autre. La particularité de l’amblypyge est de préférer les surfaces verticales aux surfaces horizontales, au contraire de la plupart des autres arachnides.

Son premier moyen de défense est la fuite très rapide, ce qui provoque la surprise chez l’adversaire. Et pour déstabiliser encore plus celui-ci, elle a tendance à partir en tous sens.

Si deux mâles de la même taille se retrouvent face à face, ils engagent un combat. Après un rituel de salutations, ils se poussent avec leur paire de pédipalpes ouverte. Le perdant se retire en signe de soumission.

À savoir

Statut

L’amblypyge n’a pas de statut particulier, c’est une espèce assez commune.

Faits intéressants et curiosités

Son nom (genre et espèce) signifie « Roi des démons ».

Cette espèce fait partie des plus grands amblypyges. Celles-ci ne sont pas venimeuses et ne mordent pas; elles ne sont donc d’aucun danger pour l’humain. Pour attraper leurs proies, elles se servent de leur paire de pédipalpes.

Les amblypyges sont aussi douées de régénération : lorsqu’elles perdent une patte, celle-ci va se reformer après la prochaine mue.

La première paire de pattes, transformée en appendices tactiles, permet à l’amblypyge d’explorer un milieu où sa vue est insuffisante. Mais lorsqu’elle court ou se cache, elle les replie le long de son corps.

C’est le seul arachnide qui se déplace latéralement, comme les crabes.

À l'Insectarium

Dans le vivarium des amblypyges se trouve une lumière rouge qui permet aux visiteurs de mieux les observer. En effet, ces arachnides ne perçoivent pas les infrarouges, contrairement à l’humain.

Add this

Partager cette page