Menu global

Planètes visibles à l'oeil nu

  • Crédit photo : Sophie Desrosiers

    Du 6 au 20 mai 2019

    Mercure est trop proche du Soleil et n’est pas observable actuellement. La petite planète passe derrière le Soleil (conjonction supérieure) le 21 mai et réapparaîtra dans le ciel du soir à la fin du mois.

    Vénus, l’éclatante Étoile du Matin, nous apparaît très bas à l’est pendant l’aube. Elle émerge au-dessus de l’horizon seulement 45 minutes avant le lever du Soleil; 20 minutes avant le lever du jour, elle n’atteint qu’environ 5 degrés de hauteur. Le matin du 1er juin, le croissant lunaire repose 6 ½ degrés à droite de Vénus, au ras de l’horizon est-nord-est.

    Mars est à toutes fins utiles aussi lointaine et faible qu’elle peut l’être, vue de la Terre. La planète rouge apparaît au crépuscule en direction ouest-nord-ouest, environ 20 degrés au-dessus de l’horizon, puis se couche au nord-ouest après 23 heures. Sa teinte rougeâtre la distingue des étoiles d’éclat semblable dans cette région du ciel, mais ne la confondez pas avec Bételgeuse, plus bas à sa gauche. Remarquez aussi comment Mars se déplace rapidement d’un soir à l’autre par rapport aux étoiles et constellations d’arrière-plan. Le soir du 7 mai, le croissant lunaire repose 3 ½ degrés en bas et à gauche de Mars.

    Jupiter est très brillante et bien visible au sud en dernière partie de nuit et à l’aube. La planète géante se lève au sud-est vers 23 heures, puis elle grimpe peu à peu dans le ciel, culminant vers 3 heures du matin à environ 22 degrés de hauteur au sud, avant de disparaître au sud-sud-ouest avec le lever du jour. La Lune gibbeuse décroissante sera voisine de Jupiter dans la nuit du 19 au 20 mai et celle du 20 au 21.

    Saturne est visible en deuxième moitié de nuit et à l’aube. La planète aux anneaux émerge à l’horizon sud-est vers 1 heure du matin, et elle culmine à l’aube, 23 degrés au-dessus de l’horizon sud. La Lune gibbeuse décroissante sera voisine de Saturne le matin des 22 et 23 mai.

Add this

Partager cette page