Menu global

Planètes visibles à l'oeil nu

  • Crédit photo : Sophie Desrosiers

    Du 11 au 25 février 2019

    Mercure est visible très bas à l’horizon ouest-sud-ouest, 20 à 30 minutes après le coucher du Soleil : cherchez un petit point de lumière dans les couleurs du crépuscule. Au cours des prochains soirs, la petite planète s’écarte graduellement de notre étoile : on pourra éventuellement la voir un peu plus haut dans le ciel, dans un ciel plus noir (45 à 60 minutes après le coucher du Soleil). Par contre, Mercure faiblit peu à peu au fil des jours. La meilleure période de visibilité s’étend du 18 février au 1er mars.

    Vénus, l’éclatante Étoile du Matin, nous apparaît de plus en plus basse au sud-est en toute fin de nuit et à l’aube. Elle émerge au-dessus de l’horizon est-sud-est environ une heure et demie avant le lever du Soleil; à l’aube, elle brille à une douzaine de degrés de hauteur au sud-est. Jupiter, un peu moins brillante, se trouve plus haut à sa droite dans le ciel. Saturne, nettement plus faible, s’approche de Vénus par la gauche : le matin du 18 février, à peine plus d’un degré sépare les deux planètes. Par après, Saturne se retrouve à la droite de Vénus. Le matin du 2 mars, le croissant lunaire reposera moins de 5 degrés à droite de Vénus.

    Mars s’éloigne de plus en plus de la Terre et continue à faiblir. La planète rouge demeure malgré tout un objet aisément identifiable : elle apparaît au crépuscule en direction sud-ouest, environ 45 degrés au-dessus de l’horizon, puis se couche à l’ouest vers 23 heures. Mars se déplace rapidement par rapport aux étoiles et constellations d’arrière-plan : remarquez comme elle s’approche du Taureau et de l’amas des Pléiades. Le soir du 11 mars, le croissant lunaire repose 7 degrés à gauche de Mars.

    Jupiter est bien visible au sud-est en fin de nuit et à l’aube. La planète géante se lève après 3h30 du matin, puis elle grimpe jusqu’à une vingtaine de degrés au-dessus de l’horizon sud-sud-est, 30 minutes avant le lever du Soleil. Le matin du 27 février, le croissant lunaire repose 2 ½ degrés en haut et à droite de Jupiter.

    Saturne émerge graduellement dans le ciel du matin. On la retrouve d’abord très bas à l’horizon sud-est aux premières lueurs de l’aube; puis quand le ciel prend davantage de couleurs, environ 45 minutes avant le lever du Soleil, elle aura encore gagné un peu de hauteur. Laissez l’étincelante Vénus vous guider : avant le 18 février, Saturne s’approche graduellement de Vénus par la gauche. Puis, le matin du 18 février, la planète aux anneaux passe un degré sous l’Étoile du Matin. Les matins suivants, les deux planètes se séparent à nouveau et Saturne se retrouve à la droite de Vénus. Le matin du 1er mars, le croissant lunaire repose 3 degrés à la droite de Saturne.

Add this

Partager cette page