Menu global

Thèmes de recherche

Français
Laboratoire
Crédit photo : Espace pour la vie (Ekaterina Konioukhova)

Au Jardin botanique de Montréal, les recherches sont effectuées par des botanistes-chercheurs dont le spectre d’activités et de recherche est large. Ces chercheurs font partie de l’Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) issu du partenariat entre le Jardin botanique et l’Université de Montréal.

L’IRBV est à la pointe en termes de compétences dans les domaines de l’écologie végétale, les processus moléculaires impliqués dans le développement  des plantes, ou encore en phytotechnologies. Les recherches conduites par l’équipe de scientifiques permettent de développer et de transmettre des connaissances en botanique et en horticulture à la communauté scientifique mais également au grand public. 

L’IRBV a identifié quatre thématiques « phare » qui composent la nouvelle structuration de son programme de recherche et dont les chercheurs du Jardin botanique suivent la ligne directrice :

 

Signalisation, reproduction et développement des plantes

Dans cette thématique, les chercheurs se focalisent sur les caractéristiques de la reproduction sexuée chez les plantes en observant les phénomènes prenant place au niveau de leurs molécules et leurs cellules. Ces travaux tentent d’appréhender les différents mécanismes d’adaptation responsables de la différenciation et de la grande diversité entre les espèces.

Chercheur(s) associé(s) :

Au Jardin botanique, Simon Joly est associé à cet axe de recherche.

 

Écologie urbaine et phytotechnologies

Plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes et l’urbanisation entraine son lot de défis environnementaux. Les travaux de cette thématique visent à mieux comprendre les effets de l’urbanisation sur les végétaux présents en ville et à en déterminer l’impact, notamment sur la biodiversité. Des plans de gestion optimaux et de préservation de la diversité des espèces peuvent alors être proposés. D’un autre côté, ces études sont également menées pour développer des techniques employant les végétaux pour contrer les nuisances que peut entraîner l’urbanisation tels que le bruit ou la pollution.

Chercheur(s) associé(s) :

Au Jardin botanique, Alain Cogliastro, Michel Labrecque, Stéphanie Pellerin, Frédéric Pitre et Marc St-Arnaud sont associés à cet axe de recherche.

 

Origine, structure et conservatio de la biodiversité

La biodiversité englobe la variation biologique au niveau des gènes, des espèces et des écosystèmes. Elle représente un enjeu planétaire majeur, principalement à cause de la pression que l’humain exerce sur elle, cette pression étant responsable d’un taux d’extinction des espèces inégalé dans l’histoire de la vie. Nos travaux visent à comprendre l’origine de la biodiversité, son évolution dans l’espace et le temps, et ce afin de mieux la protéger.

Chercheur(s) associé(s) :

Au Jardin botanique, Alain Cogliastro, Alain Cuerrier, Simon Joly, Michel Labrecque, Frédéric Pitre et Marc St-Arnaud sont associés à cet axe de recherche.

 

Interactions plante/environnement

Les végétaux sont essentiels pour l’Homme et le fonctionnement des écosystèmes dans lesquels ils assurent de nombreux services vitaux comme la production d’oxygène ou l’amélioration de la qualité d’un sol. Le but des recherches menées dans cet axe est de comprendre le fonctionnement des végétaux afin de les utiliser et de les protéger de manière optimale. Les études menées dans cette optique s’intéressent ainsi aux interactions entre les plantes, à celles avec leur environnement et aux différents processus liés à leur croissance.

Chercheur(s) associé(s) :

Au Jardin botanique, Alain Cogliastro, Alain Cuerrier, Simon Joly, Michel Labrecque, Frédéric Pitre et Marc St-Arnaud sont associés à cet axe de recherche.

Add this

Partager cette page