Menu global

7 stations

Français
Plan - Parcours des phytotechnologies
Crédit photo : Espace pour la vie
Plan - Parcours des phytotechnologies

La nature ne chômera pas d’ici 2024!

Entre 2019 et 2024, les visiteurs assisteront au déploiement des sept stations du Parcours des phytotechnologies.

  1. Été 2019

    Les marais épurateurs (Jardin aquatique)

    Les racines des plantes aquatiques ainsi que les bactéries et les micro-organismes présents dans les deux marais filtrants du Jardin aquatique serviront à purifier l’eau qui alimentera en circuit fermé les bassins de collections de plantes. Monitorage : mesure comparative de l’efficacité filtrante des deux marais.

  2. Été 2020

    La décontamination (Zones de recherche)

    Une zone de recherche sur la décontamination par phytoremédiation sera réalisée et constituera une précieuse source d’information et d’applications concrètes pour gérer les sols contaminés en place et provenant de l’excavation du bâtiment de la quarantaine du Biodôme, construite en 2017 dans le secteur des serres Louis-Dupire. Monitorage : suivi des niveaux de contaminants dans les sols (Cuivre, Zinc, Plomb, HAP, HAM, C10-C50) et les plantes, comparaison de l’efficacité des diverses espèces, suivi des variations dans la biodiversité microbienne.

  3. Été 2020

    La maîtrise des plantes envahissantes (Maison de l’arbre Frédéric-Back)

    La réhabilitation de l’étang de la Maison de l’arbre Frédéric-Back permettra de traiter la problématique actuelle des plantes indésirables, en illustrant les diverses techniques de réhabilitation pour les maîtriser. Des aménagements signifiants seront réalisés afin d’offrir des points de vue inspirants sur le milieu humide. Monitorage : suivi de la dynamique des populations végétales et de sa biodiversité.

  4. Été 2022

    Les îlots de fraîcheur (Stationnement principal)

    Porte d’entrée du Jardin, le stationnement est actuellement une immense surface asphaltée. La création de zones de filtration et de rétention d’eau permettra une meilleure gestion des eaux pluviales. Ce nouvel aménagement réduira l’effet d’îlot de chaleur et les eaux de ruissellement seront détournées vers des jardins de pluie. Monitorage: suivi comparatif des niveaux de précipitations et du ruissellement, comparaison des températures.

  5. Été 2022

    Le mur végétal (Jardin d’exposition)

    L’aménagement d’un mur vivant végétalisé constituera un écosystème vertical qui purifiera l’air, accroîtra l’humidité, servira d’écran sonore et de refuges pour la faune aviaire et les insectes. De couleurs et de formats variés, il agrémentera joliment le paysage d’un jardin d’exposition et apportera dans le décor une touche inusitée de verticalité. Monitorage : mesure des décibels, résistance des différents végétaux après un hiver.

  6. Printemps 2024

    La stabilisation des rives (Les grands étangs)

    Les phytotechnologies seront utilisées pour stabiliser les berges et limiter la propagation des plantes envahissantes dans le secteur des étangs. Les composantes respecteront un concept architectural qui facilitera l’accès des visiteurs à l’eau tout en démontrant l’efficience des techniques de stabilisation végétale. Aucun monitorage prévu.

  7. Printemps 2024

    Le toit végétal et les marais filtrants (Jardins jeunes)

    Les phytotechnologies seront utilisées pour stabiliser les berges et limiter la propagation des plantes envahissantes dans le secteur des étangs. Les composantes respecteront un concept architectural qui facilitera l’accès des visiteurs à l’eau tout en démontrant l’efficience des techniques de stabilisation végétale. Aucun monitorage prévu.

 

Documents téléchargeables

Add this

Partager cette page