Blogue

À l’affût des météorites avec le projet DOMe

La caméra DOMe installée sur le toit du Planétarium Rio Tinto Alcan.
Credit: Espace pour la vie/Mathieu Forcier
The DOMe camera installed on the Planétarium Rio Tinto Alcan roof.
  • The DOMe camera installed on the Planétarium Rio Tinto Alcan roof.
  • Map of the location of DOMe cameras in Quebec.
  • Example of a detection by several cameras of the DOMe network, on September 14, 2021. The meteorite has completely disintegrated in the Earth's atmosphere.
À l’affût des météorites avec le projet DOMe

Les chutes de météorites sont rares. Lorsqu'il y en a, la recherche de ces cailloux célestes au sol est très difficile. C'est dans le but de faciliter ces recherches que le Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal a mis sur pied le projet DOMe (Détection et Observation de Météores).

Pourquoi s'intéresse-t-on aux météorites?

Les météorites sont des corps rocheux venus de l'espace qui ont survécu à leur passage dans l'atmosphère terrestre et qui sont tombés au sol. Les météorites sont les seuls objets extraterrestres que les astronomes peuvent analyser directement. Cette rareté les rend encore plus précieux!

C'est à partir des météorites que les planètes du système solaire se sont formées. L'étude des météorites nous permet donc de mieux comprendre les processus de formation des planètes. Elle sert aussi à approfondir nos connaissances sur les mécanismes qui ont engendré l'apparition et le développement de la vie sur la Terre.

Le projet FRIPON

En 2016, des astronomes français ont développé un réseau de caméras de surveillance pour faciliter la détection et la recherche des chutes de météorites au sol. Ayant pour nom FRIPON, qui signifie Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network, le réseau s'est par la suite étendu dans plusieurs pays. On compte aujourd'hui plus de 200 caméras dans le monde, la majorité étant située en Europe.

Le projet DOMe

La dernière chute de météorites au Québec est survenue il y a plus de 25 ans à Saint-Robert, près de Sorel. Les spécialistes estiment que plusieurs météorites tomberaient sur le sol québécois chaque année. Malheureusement, la grandeur du territoire et le peu de témoins oculaires font en sorte qu'il est difficile d'observer adéquatement ces chutes et d'en retrouver de précieux fragments. Ainsi l'essentiel des météorites tombant au Québec serait à jamais perdu!

C'est pour remédier à ce problème que le Planétarium Rio Tinto Alcan s'est joint au projet FRIPON en créant une version québécoise : le projet DOMe.

Pour le moment, nous avons installé des caméras dans la plaine du Saint-Laurent et le sud du Québec. Ces régions qui sont en grande partie rurales faciliteront les recherches.

Rechercher les météorites sur le terrain

Chaque station du réseau comporte une caméra munie d'une lentille fish-eye qui permet de voir le ciel sur 360°. Les données recueillies sont transmises au serveur central qui est situé à Marseille, en France.

Les météores commencent à s'illuminer à une altitude d'environ 100 km. Ainsi, pour optimiser le réseau, les caméras sont installées à une centaine de kilomètres de distance entre elles. 

Lorsqu'au moins trois caméras repèrent un même bolide, l'ordinateur de Marseille calcule la trajectoire de la météorite entrante. On peut alors déterminer la provenance de la météorite et estimer sa vitesse et le taux de freinage dans l'atmosphère terrestre. Enfin, les modèles mathématiques permettent de déterminer une zone de chute s'il y a lieu. C'est à ce moment que nous pouvons déployer des équipes sur le terrain pour débuter les recherches.

La recherche sur le terrain nécessite des équipes de bénévoles pour optimiser les chances de retrouver des fragments de météorite. Des formations seront offertes aux personnes qui désirent participer aux recherches et faire partie des équipes qui iront sur le terrain. Nous vous invitons à consulter le site web d'Espace pour la vie dans les prochaines semaines pour les modalités d'inscription.

Un trésor pour les générations futures

Nous souhaitons enrichir la collection de météorites du Planétarium avec des échantillons rares et non altérés grâce au projet DOMe. Notre collection de météorites est d'ailleurs la plus importante collection au Québec et la troisième au Canada! La conservation de ce patrimoine céleste est essentielle pour la recherche scientifique et les générations futures.

Découvrez l'exposition Pleins feux sur nos météorites!, présentée au Planétarium Rio Tinto Alcan

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous