Blogue

Beautés discrètes

Mitrelle à deux feuilles (Mitella diphylla)
Credit: Jardin botanique de Montréal (Stéphane Bailleul)
Mitrelle à deux feuilles (Mitella diphylla)
  • Mitrelle à deux feuilles (Mitella diphylla)
  • Mitrelle à deux feuilles (Mitella diphylla)
  • Mitrelle à deux feuilles (Mitella diphylla)
  • Tiarelle cordifoliée (Tiarella cordifolia)
Beautés discrètes

À l’inverse de la plupart des plantes ornementales, sélectionnées pour leurs fleurs majestueuses ou vivement colorées, c’est dans le détail d’une fleur minuscule, d’un fruit coloré ou d’un fin feuillage que se découvre la beauté de certaines espèces indigènes. Voici deux espèces printanières, aux discrètes petites fleurs blanches, qui méritent toute notre attention.

La mitrelle à deux feuilles

Le summum de la délicatesse se dévoile sous une loupe, en observant les fins détails des fleurs de la mitrelle à deux feuilles (Mitella diphylla). Elle est un de ces petits bijoux bien cachés que vous avez peut-être croisés le long d’un sentier en forêt sans qu’elle ait éveillé votre curiosité. En mai, elle se pare d’une succession de petites fleurs blanches. Les pétales sont si finement découpés — une rareté chez les fleurs — qu’ils rappellent la dentelle ou de petits flocons de neige.

La plante possède deux feuilles disposées face à face sous ses délicates hampes florales. Ses graines sont contenues dans des capsules qui forment une petite coupe ressemblant à une mitre (coiffe), d’où son nom commun. À maturité, les graines deviennent noires et sont éjectées de la capsule par les gouttes de pluie.

La mitrelle à deux feuilles est une espèce à croissance lente qui préfère les sous-bois frais et partiellement ensoleillés au printemps. Elle forme de petites colonies grâce à ses rhizomes et ses semis. Ses fleurs minuscules (3 à 4 mm) produisent du pollen et du nectar, une source de nourriture disponible tôt dans la saison, pour les mouches et des abeilles de petite taille.

La tiarelle cordifoliée 

La hampe florale de la tiarelle cordifoliée (Tiarella cordifolia) est un peu plus grande que celle de la délicate mitrelle. Ses petites fleurs étoilées, ne mesurant guère plus de 5 à 6 mm, apparaissent au printemps. Blanches, parfois teintées de rose, elles portent 10 longues étamines qui leur donnent une apparence de légèreté. Les anthères — qui contiennent le pollen — sont généralement jaunes. Certains plants, plus rares, exhibent cependant des anthères brun-rouge. Les grappes de fleurs s’élèvent au-dessus d’un feuillage dont la forme rappelle vaguement les feuilles de l’érable.

En sous-bois, la tiarelle cordifoliée forme de petites colonies grâce à ses stolons et ses rhizomes. Ses fleurs attirent de petites mouches, des abeilles et des papillons.

Lors de votre prochaine sortie en forêt, ralentissez et regardez autour de vous. Avec une loupe, vous pourriez découvrir les petites merveilles que notre flore vous réserve.

Découvrez des conseils d’horticulture, de jardinage, et de botanique
Abonnez-vous à l'infolettre Mon jardin

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous