Blogue

Deux appulses spectaculaires en août

Venus and Jupiter conjunction
  • Venus and Jupiter conjunction
  • Saturn, Mars and Antarès
Deux appulses spectaculaires en août

Deux spectaculaires appulses planétaires se produiront vers la fin du mois : d’abord, le soir du 24 août, on retrouvera Mars quatre degrés sous Saturne; puis au crépuscule le 27, Vénus et Jupiter reposeront à seulement un dixième de degré l’une de l’autre — leur rapprochement le plus serré en 25 ans!

Le terme appulse désigne le rapprochement maximal entre deux objets célestes, observés depuis un troisième (habituellement la Terre). Strictement parlant, une conjonction se produit lorsque deux objets astronomiques (ou plus) se retrouvent sur la même longitude céleste, peu importe l’écart angulaire entre eux. Les deux appulses qui auront lieu ce mois-ci sont donc aussi de spectaculaires conjonctions planétaires.

Mars et Saturne

Saturne met près de trente ans pour boucler son orbite autour du Soleil et ainsi compléter un tour des constellations du zodiaque. Depuis plusieurs mois, la magnifique planète aux anneaux brille en direction sud au-dessus des étoiles du Scorpion, et on la retrouve actuellement 6 degrés au nord de la brillante étoile supergéante Antarès. Mars, de son côté, prend un peu moins de deux ans à faire le tour du Soleil et voyage rapidement à travers les constellations.

Depuis un mois et demi, Mars s’approche peu à peu de Saturne, et du 23 au 24 août, la planète rouge franchira la ligne imaginaire qui relie la planète aux anneaux à Antarès. À ce moment, Mars se trouvera à moins de 4 degrés et demi sous Saturne, et à peine 1 ¾ degré au-dessus d’Antarès — une excellente occasion de comparer la couleur de la planète rouge à celle de la supergéante rouge, dont le nom signifie d’ailleurs « rival d’Arès » (ou « rival de Mars ») en grec ancien.

Vénus et Jupiter

La même situation s’applique pour Vénus et Jupiter. Vénus circule sur une petite orbite et ne met que 225 jours pour faire le tour du Soleil, comparativement à 12 ans pour Jupiter. Depuis plusieurs mois, la planète géante gazeuse est un astre remarquable qui brille vers l’ouest en soirée sous les étoiles du Lion. Mais Jupiter descend graduellement vers l’horizon et s’enfonce peu à peu dans les lueurs du crépuscule, tandis que Vénus, qui a émergé au-dessus de l’horizon ouest en juillet, monte peu à peu à sa rencontre. Le 27 août, les deux planètes vont se croiser, avec un écart de seulement 1/10e de degré — si proches en fait qu’à l’œil nu, elles sembleront presque se fondre l’une avec l’autre!

Cette observation représente un certain défi, qui n’est rendu possible que parce que Vénus et Jupiter sont les deux planètes les plus brillantes. Elles ne seront en effet qu’à 5 degrés au-dessus de l’horizon, mais leur luminosité combinée devrait percer la clarté du crépuscule. À l’aide de jumelles, balayez l’horizon franc ouest immédiatement après le coucher du Soleil. L’éclatante Vénus sera la première à apparaître, suivie de Jupiter lorsque le ciel commencera à s’assombrir un peu. Essayez alors de les distinguer à l’œil nu. Bien entendu, un ciel clair, un horizon libre de toute obstruction et un peu de chance sont essentiels pour relever ce défi avec succès.

Pour plus de renseignements au sujet de ces phénomènes célestes et bien d’autres encore, consultez :

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
1 Commentaire(s)
Portrait de clemence
clemence

Merci pour ces excellentes informations, je partage aussitot.

Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous