Blogue

Le Jardin botanique de Montréal révèle ses pierres de contemplation chinoises !

Gongshi, pierre de contemplation chinoise
Credit: Jardin botanique de Montréal (Michel Tremblay)
Gongshi, pierre de contemplation chinoise
  • Gongshi, pierre de contemplation chinoise
  • Gongshi, pierre de contemplation chinoise
  • Gongshi, pierre de contemplation chinoise
Le Jardin botanique de Montréal révèle ses pierres de contemplation chinoises !

En plus de notre collection de penjings, ces délicats paysages miniatures, les visiteurs du Jardin botanique de Montréal peuvent désormais découvrir notre collection de pierres de contemplation chinoises. Les courbes sinueuses et les cavités de ces pierres rares captent l’imagination. Elles évoquent un paysage, une chute ou une falaise et parfois même un signe du zodiaque ! Venez les contempler et voyez quelles images évoquent en vous ces formes sophistiquées.

L’art de collectionner et de contempler les pierres fait depuis longtemps partie de la culture chinoise, tout comme l’art d’agencer des rochers ornementaux dans les jardins et les cours. Les origines du gongshi (供石), cet art ancien dont le nom signifie « pierre de lettré » ou « pierre de contemplation », remontent à l’époque de la dynastie des Tang (618-907). À cette époque, les lettrés au service de l’empire commencent à intégrer dans leur espace de vie des pierres portant à la réflexion, à la contemplation et à l’évasion. En présence de ces pierres, les adeptes de gongshi méditent, philosophent, peignent ou écrivent des poèmes.

À la découverte de montagnes portatives

Installées à l’intérieur ou dans un jardin, ces pierres suscitent une connexion profonde avec la nature. L’art du gongshi peut nous faire traverser des montagnes sacrées et toucher à l’essence du qi, la force vitale universelle. Pour les Chinois, la pierre de contemplation recèle la structure du monde, la forme d’énergie la plus pure.

Cet été, le Jardin botanique de Montréal expose un précieux cadeau : dix gongshis offerts par la Ville de Shanghai en 2001. Les visiteurs sont invités à admirer cette collection de pierres de contemplation en même temps que notre collection de penjings, ces véritables sculptures vivantes.

La collection de gongshis est exposée du 15 juin au 15 octobre dans la serre d’exposition du Jardin céleste

Merci à Matthiew Quinn, horticulteur spécialisé de la collection des penjings, pour sa collaboration à la rédaction de ce texte.

Découvrez des conseils d’horticulture, de jardinage, et de botanique
Abonnez-vous à l'infolettre Mon jardin

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous