Langues

Blogue

Le « Monument à Nicolas Copernic » à l’honneur

La statue de Copernic © Espace pour la vie (Marc Jobin)
Le « Monument à Nicolas Copernic » à l’honneur

Nous profitons des célébrations entourant la restauration et le déménagement de l’oeuvre Monument à Nicolas Copernic, le samedi 5 octobre 2013, pour vous raconter la fabuleuse histoire de cette statue dédiée au célèbre scientifique, père de l’astronomie moderne, qui veille maintenant sur le Planétarium Rio Tinto Alcan.

C’est le 14 novembre 1966 qu’a eu lieu le dévoilement du Monument à Nicolas Copernic sur les terrains de l’Exposition universelle de 1967, devant le pavillon thématique L’Homme interroge l’Univers. Cette statue, réplique d’une œuvre du célèbre sculpteur danois Bertel Thorvaldsen (1770-1844), a été offerte à la Ville de Montréal par la communauté polonaise canadienne pour commémorer le centenaire de la Confédération canadienne.

Nicolas Copernic

Cette statue souligne les travaux de l’astronome polonais Nicolas Copernic (1473-1543) qui a émis l’hypothèse, audacieuse pour l’époque, que la Terre et les autres planètes tournaient autour du Soleil. Ce nouveau modèle, appelé héliocentrique, permettait d’expliquer plus simplement une foule d’observations astronomiques, mais sera contesté pendant de nombreuses années. Finalement, il s’imposera et les astronomes démontreront sa véracité. Comme prévu dans l’acte notarié d’acquisition de 1968, la statue de Copernic est transférée dans les jardins du Planétarium Dow, à la suite de la fermeture du site d’Expo 67. Le dévoilement de la statue de Copernic près de l’institution a lieu le dimanche 18 mai 1975. Coulée dans le bronze, la statue de Copernic atteint 2,8 mètres de hauteur (hors socle) et pèse 1,9 tonne métrique. Les plâtres originaux réalisés à Rome au début du 19e siècle par Bertel Thorvaldsen, se trouvent maintenant dans un musée dédié à son œuvre à Copenhague.

Bertel Throvaldsen

Fils d’un sculpteur sur bois d’origine islandaise, Thorvaldsen entre à l’Académie royale des beaux-arts à l’âge de 11 ans. Ses travaux sont très appréciés et il remporte tous les prix de l’Académie. Il obtient une bourse royale en 1797 et poursuit sa formation à Rome, en Italie. En 1819, il effectue une visite au Danemark et reçoit une commande pour plusieurs sculptures. C’est pendant ce voyage qu’il signe à Varsovie, le 30 septembre 1820, le contrat pour la statue de Copernic. Le monument original a été érigé en 1830 au centre de Varsovie, devant le palais Staszic, siège de l’Académie des sciences de Pologne. La réplique offerte à la Ville de Montréal est l’une des deux réalisées au cours des années 1960-1970; l’autre se trouve depuis 1973 à Chicago, devant le Adler Planetarium and Astronomy Museum.

Un nouveau domicile

Restaurée en 2012, l’œuvre a été déménagée le 21 août 2013 face au Planétarium Rio Tinto Alcan, au cœur d’un aménagement paysager évoquant le système héliocentrique. Vous pouvez regarder l'album photo du déménagement de la statue de Copernic sur Facebook.

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous