Blogue

Mars brille à l’approche de l’opposition du 22 mai

Mars parmi les étoiles du Scorpion le soir du 22 mai, en compagnie de la pleine lune et de Saturne.
Credit: montage Louie Bernstein/Espace pour la vie; Stellarium.org
Mars parmi les étoiles du Scorpion le soir du 22 mai, en compagnie de la pleine lune et de Saturne.
Mars brille à l’approche de l’opposition du 22 mai

Depuis un mois, les couche-tard et les lève-tôt ont sans doute remarqué un astre orangé qui brille intensément vers le sud. Cet objet, c’est Mars, la fameuse planète rouge, qui gagne en brillance et apparaît plus tôt, de soir en soir.

Mars se fait habituellement discrète, mais pendant quelques semaines à tous les 26 mois, alors qu’elle approche de l’opposition, elle devient beaucoup plus brillante et se distingue par rapport aux étoiles de l’arrière-plan. Mais qu’est-ce que l’opposition, au juste, et pourquoi rend-elle Mars plus brillante?

L’écart se referme

Une opposition se produit lorsque la Terre et une planète externe se retrouvent alignées du même côté du Soleil. Le terme « opposition » est donc réservé aux planètes dont l’orbite est plus grande que la nôtre. Pour comprendre pourquoi Mars devient plus brillante au moment de son opposition, il peut être utile de visualiser les orbites des planètes en question.

La Terre tourne autour du Soleil à la vitesse de 30 km/s et met 365 jours pour compléter une orbite. Mars, dont l’orbite est plus grande, se déplace à 24 km/s et son « année » dure 687 jours. Pendant que la Terre boucle une orbite, Mars continue d’avancer sur la sienne. La Terre finit tout de même par rattraper la planète rouge, mais au bout de 780 jours. Lorsque la Terre et Mars se retrouvent à nouveau à la même hauteur, on dit que Mars est en opposition — exactement à l’opposé du Soleil dans le ciel — et la distance qui sépare les deux planètes est à son minimum autour de cette période.

Plus proche, plus brillante

Comme la Terre et Mars circulent sur des orbites elliptiques, la distance qui les sépare à l’opposition varie. Lorsque la Terre se trouve au périhélie (le point de son orbite le plus rapproché du Soleil) et Mars à l’aphélie (le point le plus éloigné du Soleil), l’écart entre les deux atteint sa valeur maximale d’environ 101 millions de kilomètres. Mais lorsque la situation inverse se produit, avec la Terre à l’aphélie et Mars au périhélie, la distance Terre-Mars rétrécit à environ 56 millions de kilomètres : c’est ce qu’on appelle une opposition périhélique.

Selon les circonstances, la taille apparente de Mars à l’opposition varie donc entre 13,8 et 25,7 secondes d’arc — presque du simple au double! La brillance de la planète rouge change aussi en conséquence, sa magnitude apparente passant de -1,2 à -2,9, soit un facteur 5 en termes de luminosité!

Et cette fois

Lorsque la planète rouge atteindra l’opposition ce 22 mai, elle se lèvera vers 20 h 20 HAE, au moment du coucher du Soleil, culminera à 23 degrés au-dessus de l’horizon sud vers 0 h 45, et se couchera à 5 h 13, alors que le Soleil se lève. Cependant, en raison des orbites excentriques de la Terre et de Mars, le moment où la planète rouge atteint sa distance minimale varie de quelques jours de part et d’autre de l’opposition. Cette fois-ci, Mars sera au plus près de nous (75,3 millions de kilomètres), à sa plus grande taille apparente (18,6 secondes d’arc) et à son éclat maximal (magnitude -2,06) le soir du 30 mai.

Pour en savoir plus

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous