Blogue

Ne manquez pas la dernière éclipse totale de la Lune avant 2019!

Une séquence de photos prises lors de l’éclipse totale de la Lune du 15 avril 2014. On perçoit la forme de l’ombre de la Terre à mesure que la Lune la traverse. Notez également la couleur cuivrée de la Lune durant la totalité.
Credit: Roger N. Clark
Séquence de photos prises lors de l’éclipse totale de la Lune du 15 avril 2014.
  • Séquence de photos prises lors de l’éclipse totale de la Lune du 15 avril 2014.
  • La géométrie d’une éclipse lunaire.
  • Éclipse lunaire totale vue depuis la Lune
Ne manquez pas la dernière éclipse totale de la Lune avant 2019!

Le soir du 27 septembre, la pleine lune sera complètement engloutie par l’ombre de la Terre, lors de la dernière d’une série de quatre éclipses totales de la Lune à se produire depuis 2014. De ces éclipses, seules la première et la dernière étaient potentiellement visibles en entier du Québec. Celle d’avril 2014 a malheureusement été « éclipsée » par les nuages… Celle-ci subira-t-elle le même sort?

Quelques données fondamentales

Une éclipse totale de la Lune se produit à la pleine lune (quand la Terre se trouve entre le Soleil et la Lune), mais seulement lorsque la Terre, la Lune et le Soleil sont bien alignés. La trajectoire de la Lune l’entraîne alors à travers l’ombre de la Terre. Bien que la Lune se déplace sur son orbite à la vitesse de 1 km/s, l’ombre de la Terre est si large que la totalité d’une éclipse peut durer jusqu’à 100 minutes. Une éclipse lunaire totale est visible du sud du Québec à tous les trois ans et demi en moyenne, mais statistiquement, les systèmes météorologiques présents sur le sud du Québec à la fin septembre donnent 50 % de probabilité de ciel couvert, et 50 % de ciel dégagé ou partiellement nuageux.

L’éclipse en détail

Le phénomène débute au-dessus de l’horizon est-sud-est à 20 h 11, alors que le côté gauche de la Lune entre dans la pénombre de la Terre — la partie externe, plus claire, du cône d’ombre de notre planète. L’effet, d’abord subtil, devient plus apparent au bout de quelques dizaines de minutes. À 21 h 07, la Lune entre dans l’ombre proprement dite, nettement plus sombre : une portion bien définie de notre satellite commence alors à disparaître, comme un biscuit qu’on grignote. Ces phases partielles se poursuivent jusqu’à 22 h 11, début de l’éclipse totale, lorsque la Lune est entièrement plongée dans l’ombre de notre planète.

Au cours des 72 prochaines minutes, la Lune prend une coloration cuivrée caractéristique, causée par la lumière du Soleil réfractée à travers notre atmosphère et illuminant faiblement la surface lunaire. Il s’agit en fait des couleurs du coucher du Soleil projetées sur la Lune.

À 23 h 23, la Lune commence à sortir de l’ombre de la Terre : l’éclipse totale est terminée. Les dernières phases partielles se succèdent jusqu’à 12 h 27, lorsque notre satellite émerge complètement de l’ombre. La fin de l’éclipse survient à 1 h 22.

Comment photographier l’éclipse

L’observation des éclipses lunaires à l’œil nu ou avec des jumelles ne présente aucun danger et, le phénomène se déroulant lentement, il est facile à photographier! Réglez d’abord la sensibilité de votre appareil photo à ISO 400 et son ouverture à f/8. Ensuite, ajustez votre zoom au maximum : une focale entre 300 et 500 mm est idéale. Pendant les phases partielles, essayez des vitesses d’obturation entre 1/500e et 1/60e de seconde. À l’approche de la totalité, faites varier le temps d’exposition entre 1 et 15 secondes. Un trépied sera nécessaire pour les vitesses d’obturation plus lentes. N’ayez pas peur d’expérimenter! Les appareils numériques permettent de vérifier instantanément le résultat et d’effectuer des ajustements en conséquence. Partagez ensuite vos meilleurs clichés sur notre page Facebook!

Activité spéciale au Planétarium Rio Tinto Alcan

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous