Blogue

Une éclipse totale de la Lune au lever du jour

La trajectoire de la Lune dans le cône d’ombre de la Terre lors de l’éclipse du 8 octobre 2014. Les instants des différents moments-clés sont donnés en heure avancée de l’Est; ceux marqués d’un astérisque ne sont pas observables de Montréal, car la Lune sera alors couchée. Le nord apparaît en haut de la figure : puisque l’éclipse se déroulera près de l’horizon ouest, toute l’illustration devrait être inclinée vers la droite d’environ 45 degrés pour coïncider avec l’orientation réelle du phénomène dans le ciel, comme on le montre dans le panneau de droite.
Credit: Marc Jobin, Planétarium Rio Tinto Alcan; d’après des données de F. Espenak, NASA/GSFC)
Éclipse de la Lune
Une éclipse totale de la Lune au lever du jour

Le 8 octobre, à la fin de la nuit et à l’aube, nous aurons droit à la seconde éclipse totale de la Lune en 2014.

Si la météo veut bien collaborer, cette éclipse sera visible en partie du Québec, mais dans des conditions pour le moins frustrantes. Pourtant, tout commence bien : le ciel sera encore noir au début des premières phases partielles, à 5 h 14 heure avancée de l’Est, alors que la Lune, bien pleine, commence à glisser dans l’ombre de la Terre. Le problème, c’est que la suite du phénomène se déroulera de plus en plus bas à l’horizon ouest, tandis que l’aube se fait plus présente et que le ciel s’éclaircit.

L’éclipse devient totale à 6 h 25. Habituellement, la Lune prend alors une teinte rouge orangé plus ou moins sombre, car sa surface reste faiblement éclairée par un filet de lumière solaire qui filtre à travers l’atmosphère terrestre. Or, avec le jour qui se lève, la clarté du ciel réduira le contraste. Il est difficile de prévoir exactement l’allure que prendra le phénomène, mais on peut s’attendre à ce que la Lune disparaisse complètement. Chose certaine, il sera intéressant d’assister à ce combat entre la Lune éclipsée, assombrie par son passage dans l’ombre de la Terre, et la clarté grandissante du jour : pour mettre les chances de votre côté, votre vue vers l’horizon ouest devra être parfaitement dégagée. Munissez-vous aussi d’une paire de jumelles! (L’observation d’une éclipse lunaire ne comporte aucun risque.)

Le milieu de l’éclipse est prévu à 6h54; à Montréal, le Soleil se lève à 7 h 01, et la Lune se couche vers 7 h 07. Le reste de l’éclipse (fin de la totalité à 7 h 24, fin des phases partielles à 8 h 34) se déroulera sous l’horizon pour l’ensemble des observateurs québécois. Il faudra se rendre dans l’ouest de l’Amérique du Nord pour assister au phénomène du début à la fin, sous un ciel noir. La prochaine éclipse totale de la Lune visible en entier du Québec aura lieu en soirée le 27 septembre 2015.

Une « tétrade » d’éclipses

L’éclipse du 8 octobre est la seconde de quatre éclipses totales de la Lune successives à survenir en 2014-2015. Ces « tétrades » d’éclipses, comme on les appelle, sont de simples curiosités mathématiques. Leur existence est liée aux différents paramètres qui gouvernent la répétition des éclipses, notamment l’excentricité de l’orbite terrestre qui tend à diminuer avec le temps. Ces tétrades ne sont pas très rares : sur une période de cinq millénaires, entre l’an –1999 et l’an 3000, on en compte 142, pour un total de 568 éclipses; cela représente plus de 16% des 3479 éclipses totales de la Lune à se produire durant cette période. Par contre, ces tétrades se concentrent par groupes : il passe parfois plusieurs siècles sans tétrade, comme entre 1582 et 1908. Après 2014-2015, la prochaine tétrade aura lieu en 2032-2033.

Pour en savoir plus : Le ciel d’octobre 2014

Pour plus d'information sur l'observation de planètes, constellations, et phénomènes astronomiques
Abonnez-vous à l'infolettre À ciel ouvert

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous