Menu global

Carnet horticole et botanique

Phalaenopsis

Français
  • Plantes d'intérieur
Phalaenopsis 'Leyte Gold'
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)

Onglets

Botanique

Origine et description

Le genre Phalaenopsis compte plus de 60 espèces originaires d'Indonésie, de Malaisie, des Philippines et d'Australie. Ces orchidées épiphytes vivent en bordure des forêts tropicales. Le phalaénopsis est une orchidée monopodiale qui ne possède pas de pseudobulbe. Sa tige est courte, de sorte que les quelques feuilles se concentrent à la base. Ses tiges florales sont majestueuses et la floraison peut durer plus de trois mois dans de bonnes conditions.

Espèces, cultivars et plantes apparentées

Il existe de multiples cultivars de phalaénopsis. Leurs conditions de culture sont similaires.

Nom commun

Phalaénopsis

Nom latin

Phalaenopsis spp.

Nom commun anglais

Famille botanique

  • Orchidaceae
Horticulture

Conditions de croissance

Les phalaénopsis requièrent une lumière modérée et apprécient le soleil du matin. Placez-les près d'une fenêtre orientée à l'est. Durant l'été, on peut mettre les plants à l'extérieur mais toujours à l'abri du soleil brûlant. À l'automne, pour stimuler la floraison, on peut augmenter la luminosité en déplaçant les plants près d'une fenêtre orientée à l'ouest ou en les rapprochant des néons dans le cas d'une culture sous éclairage artificiel.

La température idéale doit se situer autour de 21 ºC la nuit et de 25 ºC le jour. En début d'automne, pour initier la floraison, la plante doit subir des écarts de température de 5 à 10 ºC entre le jour et la nuit. Ces conditions ont lieu naturellement entre la mi-août et la fin octobre. La température nocturne doit être abaissée à 15 ºC jusqu'à l'apparition de la hampe florale. Dès que la tige florale commence à se développer, la température nocturne est ramenée à la normale, soit autour de 21 ºC.

Si possible, privilégiez une pièce avec un taux d'humidité de l'air élevé ou posez le pot sur un lit de gravier humide sans que la base du pot ne soit en contact direct avec l'eau. Pendant les chaleurs estivales, il est particulièrement important de bien ventiler la pièce. Le phalaénopsis n'a pas de période de repos aussi marquée que les orchidées sympodiales.

Facilité de culture

La culture du phalaénopsis est assez facile lorsqu'on lui a trouvé le bon emplacement et que l'arrosage est adapté. La floraison, qui peut s'échelonner de décembre à mai, est plus facile à obtenir si la plante est placée à l'automne dans une pièce plus fraîche.

Arrosage et fertilisation

Puisque le phalaénopsis ne possède pas de pseudobulbe, il requiert un arrosage régulier durant toute l'année. Le substrat ne doit jamais s'assécher complètement. Évitez les excès d'eau et ne laissez jamais d'eau dans la couronne de feuilles, ce qui pourrait entraîner la pourriture du collet. Arrosez de préférence le matin avec de l'eau tiède non chlorée. Laissez reposer l'eau pendant une journée pour que le chlore s'évapore. Vous pouvez aussi vaporiser légèrement les feuilles et les racines qui se trouvent hors du pot. Durant l'été, laissez sécher le substrat de moitié entre les arrosages. En hiver, diminuez la fréquence des arrosages pour laisser sécher le substrat un peu plus en profondeur.

Les orchidées croissent lentement et apprécient les engrais peu concentrés de façon régulière en période de croissance active jusqu'au début de la floraison. Pour éviter de brûler les racines, les engrais chimiques doivent être dilués au quart ou à la moitié de la dose recommandée. Les engrais naturels n'ont pas besoin d'être dilués. Fertilisez toujours lorsque le substrat est humide. Au besoin, un lessivage à l'eau claire permet d'éliminer les dépôts de sels.

Durant la période de croissance végétative jusqu'au début de l'initiation florale (de février à la mi-août), fertilisez avec un engrais riche en azote (ratio NPK: 2-1-1).

Durant la période d'initiation florale (de la mi-août à la fin d'octobre), optez pour un engrais riche en phosphore (ratio NPK: 1-2-1) en alternance avec un engrais équilibré (ratio NPK: 1-1-1).

Lorsque la hampe florale apparaît, une fertilisation mensuelle avec un engrais équilibré (ratio NPK: 1-1-1) est suffisante. À l'ouverture des boutons, cessez la fertilisation jusqu'à la reprise de la croissance végétative au printemps.

Taille et entretien

Il est parfois possible d'obtenir une seconde floraison en coupant la hampe florale sous la dernière fleur, juste au-dessus du nœud qui porte un bourgeon latent. À tous les deux mois, lessivez le substrat à l'eau claire afin d'éliminer les dépôts de sels minéraux.

Rempotage

Il est préférable de cultiver le phalaénopsis dans un petit pot. Rempotez à tous les deux ou trois ans, après la floraison, dans un (substrat léger et aéré qui se draine bien. Le milieu de croissance peut être composé d'un matériau unique (fibres de fougères; écorces de coco) ou être constitué de diverses matières : écorces de séquoia, laine de roche, perlite, diatomite et charbon de bois. La mousse de sphaigne n'est pas essentielle. On peut la remplacer par la laine de roche ou la diatomite (terre de diatomées). On peut ajouter des morceaux de polystyrène expansé au fond du pot.

Ravageurs et maladies
  • Pourriture du collet
Désordres physiologiques

Add this

Partager cette page