Menu global

Carnet horticole et botanique

Sauge officinale

Français
  • Potager et fines herbes
Sauge officinale (Salvia officinalis 'Aurea')
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Josée Bouthot)
Salvia officinalis 'Aurea'
  • Salvia officinalis 'Aurea'
  • Salvia officinalis 'Berggarten'
  • Salvia officinalis 'Purpurascens'
  • Salvia officinalis 'Tricolor'

Onglets

Botanique

Origine et description

La sauge est une plante vivace dont la base des tiges devient ligneuse avec le temps. Elle atteint 45 à 70 cm de hauteur à maturité. L'espèce possède des feuilles gris-vert, pubescentes et bosselées qui apparaissent au même niveau sur des tiges carrées. Les épis de fleurs bleu lavande se forment au début de l'été.

La sauge officinale est plus ou moins rustique au Québec. L'espèce et quelques cultivars peuvent survivre sans protection dans la région de Montréal (zone 5) pourvu qu'il y ait un bon couvert de neige et que le sol ne soit pas trop gorgé d'eau au printemps. Les cultivars rustiques en zone 6 doivent être protégés sous des toiles isolantes ou replantés à chaque année.

Espèces, cultivars et plantes apparentées

En général, les cultivars au feuillage coloré ou panaché ont un goût moins prononcé, sont moins rustiques et poussent plus lentement.

'Aurea' – Feuilles panachées de jaune, zone 6;
'Berggarten' – Feuilles plus larges que l'espèce, port compact, zone 5;
'Extrakta' – Feuilles étroites, pourcentage élevé en huile essentielle, zone 5;
'Gold' – Feuilles teintées de jaune, zone 6;
'Holt's Mammouth' – Feuilles plus larges que l'espèce, zone 5;
'Purpurascens' – Feuilles teintées de pourpre, zone 6;
'Tricolor' – Feuilles panachées de vert, de rose et de blanc, zone 6.

Nom commun

Sauge officinale

Nom latin

Salvia officinalis

Nom commun anglais

Nom commun français

Famille botanique

  • Lamiaceae
Horticulture

Conditions de croissance

Plantez la sauge en plein soleil lorsque le danger de gel est écarté. Laissez 30 cm entre les plants et 60 cm entre les rangées. La sauge préfère un sol bien drainé dont le pH se situe entre 6 et 7. Cette espèce n'est pas très exigeante en nutriments. Un apport annuel de 2 à 3 kg/m2de compost mûr assure de bons rendements. Une fois enracinée, la sauge tolère assez bien la sécheresse. Néanmoins, les plantes donnent de meilleurs rendements lorsqu'elles sont irriguées en période de sécheresse.

Taillez les tiges qui fleurissent en enlevant environ le tiers de leur longueur.

Au printemps, les plants endommagés par l'hiver sont rabattus à 10 ou 15 cm du sol. Cette taille de rajeunissement favorise l'émergence de nouvelles tiges herbacées.

Multiplication

Bien que l'espèce et certains cultivars soient vivaces, il est préférable d'acheter ou de produire de nouveaux plants à tous les deux ou trois ans, car la plante devient ligneuse avec l'âge. L'espèce peut se multiplier par semis, mais la plupart des cultivars se reproduisent par division ou bouturage.

  • Semis : semez à l'intérieur six à huit semaines avant les dernières gelées. Ne semez pas trop profondément. La semence germe en 8 à 10 jours à 22-25 °C et conserve son pouvoir de germination pendant 3 à 5 ans. La germination est irrégulière.
  • Bouturage : prélevez une pousse terminale de 8 à 10 cm de long (contenant 3 ou 4 paires de feuilles) au début de l'été, enlevez les feuilles de la base et placez la section dénudée de feuilles dans un substrat poreux et humide (ex. : ½ terreau; ½ perlite). Placez les boutures dans un endroit lumineux, mais sans soleil direct dont l'atmosphère est saturée d'humidité (ex. : à l'étouffée sous un sac de plastique transparent). Les premières racines devraient apparaître 4 à 5 semaines plus tard. L'émission des racines est plus rapide quand on utilise des hormones d'enracinement et une chaleur de fond.
  • Division : la division est possible lorsque la plante est bien ramifiée à partir de la base. Divisez au printemps, en prenant soin de conserver quelques tiges enracinées pour chaque division.

Utilisation

Il est difficile de marier la sauge aux autres épices, car son goût puissant est dominant. On l'utilise avec l'ail et le poivre pour aromatiser les plats de viandes grillées. On peut également l'employer pour assaisonner le poisson, le porc, la volaille, les pâtés, les saucisses, les œufs, les sauces, les soupes, les farces, les marinades et la plupart des légumes.

Récolte :
Récoltez les feuilles ou les jeunes pousses herbacées situées au sommet de la tige selon vos besoins. Cessez la récolte au début de l'automne afin que la plante puisse constituer des réserves pour l'hiver.

Conservation :

  • Fraîche : la sauge se conserve quelques jours dans un contenant placé dans le bac à légumes du réfrigérateur. Elle se conserve un peu plus longtemps lorsqu'on emballe la base des tiges dans du papier essuie-tout humide.
  • Congelée : les pousses feuillées peuvent être congelées sur une tôle à biscuit et entreposées dans des contenants allant au réfrigérateur. Les feuilles peuvent aussi être congelées dans des cubes de glace.
  • Séchée : faites sécher les feuilles à plat dans un endroit chaud, sombre et bien aéré. Entreposez les feuilles sèches entières dans un contenant opaque et hermétique. Les feuilles conservent davantage leur saveur lorsqu'on les moud juste avant de les utiliser.

Voir aussi

Ravageurs et maladies
  • Cicadelles
Désordres physiologiques

Add this