Menu global

Carnet horticole et botanique

Jardinage en contenants : ravageurs et maladies

Français
Les pucerons sont facilement délogés avec un jet d’eau puissant.
Crédit photo : Espace pour la vie (André Sarrazin)
Pucerons

Si vous avez adopté le jardinage en contenants et que votre plante a mauvaise mine, un insecte ravageur ou une maladie pourrait en être la cause. Voici quoi faire pour limiter les dommages et prévenir ce genre de situation.

Identifier la source du problème

Si un problème survient, prenez le temps de bien en identifier la cause : mauvaise pratique culturale, ravageur, maladie, insolation, gel, etc. Dans bien des cas, une plante est mal en point en raison de conditions de culture inappropriées. Par exemple, arrosez-vous adéquatement votre plante? Votre contenant est-il muni de trous de drainage?

Une plante soumise à de mauvaises techniques de culture est plus vulnérable aux ravageurs et aux maladies.

Appliquer la bonne méthode de contrôle

Si la source du problème est un ravageur ou une maladie et qu’il est nécessaire d’intervenir, choisissez la méthode de contrôle qui a le moins d’impact sur la santé humaine et sur l’environnement (collecte manuelle des insectes, taille des parties atteintes, jet d’eau pour déloger les ravageurs, etc.).

Les pesticides, même ceux qui sont considérés comme étant peu toxiques (comme le savon insecticide), ne doivent être utilisés qu’en dernier recours, car ils peuvent affecter les organismes utiles tels que les coccinelles. Respectez en tout temps la réglementation sur les pesticides de votre municipalité.

Prévenir les ravageurs et les maladies

Pour prévenir les problèmes de ravageurs et de maladies, choisissez des plantes saines, bien adaptées aux conditions dans lesquelles elles seront cultivées et peu sujettes aux attaques des insectes et des pathogènes. Entretenez-les de façon adéquate et inspectez-les régulièrement.

 

Add this