Menu global

Insectes et autres arthropodes

Les diptères, les hyménoptères et les lépidoptères

Français
La pollénie ne possède qu'une paire d'ailes. Ses ailes postérieures sont remplacées par des balanciers.
Crédit photo : Insectarium de Montréal (Mélanie Riverin)
Pollenia sp., Québec, Canada.
  • Pollenia sp., Québec, Canada.
  • Polistes dominula, Québec, Canada.
  • Écailles sur les ailes d'un papillon.
  • Écailles sur les ailes d'un papillon.
  • Écailles sur les ailes d'un papillon.

Les Diptères

Les mouches appartiennent à l'ordre des Diptères (qui signifie deux ailes). Ces insectes ont habituellement une seule paire d'ailes. Sur une période de plusieurs millions d'années, leurs ailes postérieures se sont modifiées en petits bâtonnets appelés balanciers, ou haltères qui permettent à la mouche de maintenir son équilibre en vol.

Les Hyménoptères

Les Hyménoptères (qui signifie « ailes unies ») possèdent deux paires d'ailes membraneuses qui, lors du vol, sont réunies les unes aux autres par une série de minuscules crochets, appelés hamuli. Ce dispositif ingénieux permet d'accroître l'efficacité du vol. La guêpe sociale, l’abeille domestique, le bourdon et la fourmi sont des hyménoptères.

Les Lépidoptères

Les ailes des papillons ou Lépidoptères (qui signifie « ailes écailleuses ») sont couvertes d'une multitude de petites écailles disposées en rangées, comme des bardeaux sur un toit. Le moindre contact avec les ailes laisse sur les doigts une poudre très fine. Cette poudre est formée d'écailles qui se sont détachées.

Add this