Menu global

Carnet horticole et botanique

Maladies et insectes ravageurs du poinsettia

Français
Poinsettia – Euphorbia pulcherrima 'Snowcap White'
Crédit photo : Jardin botanique de Montréal (Gilles Murray)
Euphorbia pulcherrima 'Snowcap White'.

Le poinsettia est parfois la proie de maladies et d’insectes. Voici des conseils pour prévenir les infections fongiques et pour maîtriser l’aleurode (mouche blanche), le ravageur numéro un du poinsettia.

Des champignons pathogènes

La pourriture de la tige, du collet et des racines, causée par Pythium sp., Rhizoctonia sp., Thielaviopsis sp. et Phytophthora sp., peut affecter le poinsettia. Un excès d'arrosage ou un mauvais drainage du terreau favorise le développement de ces champignons. Utilisez un substrat bien drainé et laissez sécher le terreau en surface entre les arrosages.

 

L’aleurode, un insecte ravageur du poinsettia

L'insecte le plus commun sur le poinsettia est l'aleurode. Inspectez régulièrement le feuillage, particulièrement le dessous des feuilles, à la recherche de masses d'œufs et de larves.

Quelques méthodes pour contrôler les aleurodes :

  • Taillez et jetez les parties les plus infestées.
  • Utilisez des pièges collants jaunes pour attraper les aleurodes adultes.
  • Capturez-les à l'aide d'un aspirateur manuel.
  • En dernier recours, utilisez un pesticide à faible impact.

Moins fréquents, les cochenilles, les tétranyques et les thrips peuvent aussi causer des dommages aux poinsettias.

Add this