Menu global

Planètes visibles à l'oeil nu

  • Crédit photo : Sophie Desrosiers
    Le ciel à l'oeil nu

    Du 22 février au 8 mars 2021

    Mercure est passée en conjonction inférieure (entre la Terre et le Soleil) le 8 février et effectue du 25 février au 10 mars une mauvaise apparition dans le ciel du matin : cherchez la petite planète très bas à l’horizon est-sud-est, 30 minutes avant le lever du Soleil.

    Vénus est présentement trop près du Soleil et n’est pas visible. Elle passera en conjonction supérieure le 26 mars, de l’autre côté du Soleil et ne réapparaîtra dans le ciel du soir qu’après la mi-avril.

    Mars s’éloigne de plus en plus de la Terre, son éclat diminue mais elle est encore relativement brillante. La planète rouge s’allume au crépuscule, plus de 60 degrés au-dessus de l’horizon sud-ouest, et disparaît sous l’horizon ouest-nord-ouest vers minuit et demie. Le soir du 3 mars, la planète rouge brille à moins de 2½ degrés sous l’amas des Pléiades; du 6 au 10 mars, elle se faufile entre les Hyades et les Pléiades. Le soir du 19 mars, l’épais croissant de Lune repose à 3 degrés à gauche de la planète rouge.

    Jupiter est passée derrière le Soleil (conjonction) le 28 janvier et réapparaît à l’aube vers la fin de février. Cherchez la planète géante très bas à l’horizon est-sud-est, 30 minutes avant le lever du Soleil. Jupiter s’écarte graduellement du Soleil et apparaît de plus en plus haut dans le ciel : la brillante planète devient plus facile à repérer dans un ciel plus sombre à mesure que les jours passent.

    Saturne est passée derrière le Soleil (conjonction) le 23 janvier et réapparaît graduellement à l’aube. Cherchez Saturne très bas à l’horizon est-sud-est, 45 minutes avant le lever du Soleil. La planète aux anneaux s’écarte graduellement du Soleil et apparaît de plus en plus haut dans le ciel pendant l’aube : elle devient plus facile à repérer dans un ciel plus sombre à mesure que les jours passent.

Add this

Partager cette page