Menu global

À propos du Biodôme

Français
Le Biodôme de Montréal est une oasis au cœur de la ville.
Crédit photo : Biodôme de Montréal (Claude Lafond)
Vue générale de l'écosystème du Golfe du Saint-Laurent.
  • Vue générale de l'écosystème du Golfe du Saint-Laurent.
  • Gorfou sauteur (Eudyptes moseleyi).
  • Biodôme de Montréal.

Oasis au coeur de la ville, le Biodôme de Montréal offre à ses visiteurs la « vraie nature » des Amériques, dans ce qu’elle a de plus beau et de plus étonnant, grâce à quatre écosystèmes :

  • la forêt tropicale humide, luxuriante, humide et chaude, même au plus froid de l'hiver montréalais;
  • l'érablière des Laurentides, changeante au fil des saisons;
  • le golfe du Saint-Laurent, surprenant par sa grande diversité;
  • les régions subpolaires des Amériques : les côtes du Labrador et les îles subantarctiques, aux frissons garantis.

Le nom de l’institution a été choisi avec soin. Il signifie « maison de la vie ». Lorsque le Biodôme a été inauguré en 1992, son concept d’aménagement par « écosystèmes » constituait une première mondiale. Presque trente ans plus tard, cette approche par système reste inégalée, tant par la fidélité et la complexité de la représentation du milieu naturel (climats, « rochers », éclairages...) que par la finesse des interactions entre les espèces animales, de même qu’entre les espèces animales et végétales.

Sa mission : s’engager à protéger l’environnement

Tout comme les autres institutions d’Espace pour la vie, le Biodôme cherche à favoriser une prise de conscience individuelle et collective sur la nécessité de s’engager dans la protection du patrimoine naturel. Sa mission se concrétise par des initiatives en éducation, conservation, recherche et rayonnement.

Son message : sensibiliser, préserver, éduquer

La Nature est complexe, belle et vulnérable. En la représentant, les quatre écosystèmes livrent un message d'une importance capitale : cette nature, nous en faisons partie et nous pouvons aider à la préserver. On s’y emploie à travers des activités d'éducation, de conservation et de recherche scientifique.

Un lieu d'éducation à l'environnement

Le Biodôme met à la disposition du grand public et des groupes scolaires de multiples lieux et outils d'exploration : écosystèmes, salle de découverte, expositions temporaires, animation dans les sentiers, activités éducatives, camp de jour, publications...

Un lieu de conservation

Les écosystèmes sont de véritables laboratoires au service de l'avancement des connaissances. L’équipe de recherche travaille ainsi à plusieurs projets dans les domaines stratégiques de la biodiversité et du développement durable. Déjà, des découvertes ont été faites tant au Biodôme – dont une nouvelle espèce d'acarien – qu'en pleine nature. En effet, les chercheurs oeuvrent aussi dans des milieux marins et terrestres du Québec, de même qu’en Amérique du Sud.

Un lieu de recherche scientifique

Les écosystèmes sont de véritables laboratoires au service de l'avancement des connaissances. L’équipe de recherche travaille ainsi à plusieurs projets dans les domaines stratégiques de la biodiversité et du développement durable. Déjà, des découvertes ont été faites tant au Biodôme – dont une nouvelle espèce d'acarien – qu'en pleine nature. En effet, les chercheurs oeuvrent aussi dans des milieux marins et terrestres du Québec, de même qu’en Amérique du Sud.

Un peu d’histoire : du vélodrome au Biodôme

Le Biodôme a été aménagé par la Ville de Montréal et la Régie des installations olympiques dans l’ancien vélodrome des Jeux olympiques d’été de 1976. Plusieurs étapes d’aménagement ont été nécessaires :

1988

Étude de faisabilité;

1989

Annonce officielle et embauche des équipes;

1989-1990

Définition du concept et élaboration des plans;

Travaux d’infrastructure et d’ingénierie;

1991

Poursuite des travaux plus spécifiques;

Recherche de plantes et d’animaux;

1992

En mars : Arrivée et acclimatation des végétaux;

De mars à juin : Arrivée et acclimatation des animaux;

18-19 juin : Ouverture officielle!

En 2019, il aborde une nouvelle étape de son histoire : franchir le XXIe siècle grâce à sa spectaculaire migration.

Add this

Partager cette page