Menu global

Radio Plantes - Épisode 6 : À votre écoute

Français

Balados jeunesse Radio Plante - Épisode 6 : À votre écoute

Accéder au balado

Renée Bonjour tout le monde, je suis Renée Pinette. C’est l’heure de “À votre écoute”, l’émission de Radio-Plantes qui donne la parole aux végétaux qui nous écoutent! Vous avez une question? Un souci? Laissez-nous un message et on vous répondra en toute amitié.

Depuis quelques semaines, on reçoit plein de messages au sujet des humains… C’est donc un “À votre écoute” spécial qui décortique les relations entre végétaux et humains… et comme ce sujet est vaste, j’ai demandé l’aide de vos animateurs préférés de Radio-Plantes.

***

Renée On commence tout de suite avec un sujet épineux…ahah! Celui des conflits entre humains et végétaux. Je me dirige vers le centre de documentation de Radio-Plante, pour y retrouver Jean-Philippe Latulipe, expert botanico-légal. Bonjour Jean-Philippe! Ça va bien?

JP Allo Renée! Ça va merci! Je crois que vous avez une question pour moi?

Renée Oui, elle nous vient de Sumac, une herbe à puce qui nous téléphone de Sherbrooke. On l’écoute tout de suite

Véronique (fait la voix) “Salut! Je suis avec mon voisin, Samy l’Ortie…. moi chuis Sumac, une herbe à puce. On vous appelle parce qu’on a remarqué que dès qu’on se frotte à des humains, ils disent que ça les démange et ils partent à toute vitesse… On comprend pas pourquoi. Notre question c’est: pourquoi est-ce les humains réagissent comme ça? On est toxiques ou quoi?”

JP Oui.

Renée Pardon?

JP Oui, la réponse est oui: l’herbe à puce et l’ortie sont toxiques pour les humains.

Renée Euh.. Jean-Philippe, on est à l’écoute de nos auditeurs, comme des amis, on les rassure, on les soutient, on est po-si-ti-fs!

JP Euh d’accord…. Bon. Alors, une plante toxique contient des substances qui provoquent des inconforts chez les humains et les animaux, quand ils les touchent ou qu’ils les consomment.

Renée Des inconforts?

JP Oui, des réactions désagréables, comme des démangeaisons par exemple …. les plantes les plus toxiques peuvent même causer la mort à ceux qui les mangent!

Renée Ben voyons… J’ai dit “positif” Jean-Philippe! On remonte le moral de nos auditeurs!

JP Hum… Euh… Pardon! Euuhh. Ne vous inquiétez pas Mme La Puce et M. Ortie, la toxicité, c’est plate pour les humains, mais c’est utile pour les plantes! Ça vous protège des animaux qui veulent vous manger … ou des humains qui essaient de vous cueillir. C’est un système de défense en somme.

Renée Voilààà! Merci Jean-Philippe. Alors, comment se défendent-elles?

JP Et bien, la sève de l’herbe à puce contient une substance qui cause des démangeaisons aux humains. Et les orties, elles sont couvertes de petits poils blancs sur leurs feuilles, on dirait que c’est tout doux…

Renée Oooooh

JP Mais en fait ce sont des mini-seringues acérées prêtes à délivrer un cocktail de poison à qui les touchera!!

Renée Quoi! Du poison?!

JP Ahah! J’exagère! En fait, les poils des orties contiennent des substances qui irritent la peau des humains. Mais comme je l’ai dit, c’est pour se protéger des dangers. Les humains ont tout intérêt à savoir reconnaître ces plantes là pour éviter de les toucher! Et n’oublions pas qu’on ne peut pas plaire à tout le monde….

Renée Et si ça peut rassurer nos auditeurs, les humains apprécient quand même les orties: ils en font des soupes et des tisanes par exemple. Allez, tout est bien qui finit bien! Merci Jean-Philippe!

JP C’est tout un plaisir, évidemment…

***

Renée Pendant que je retourne en studio, on écoute le prochain message laissé sur notre boîte vocale:

Véronique “....Bonjour Renée! Mon nom est Suzie Pissenlit. Mes soeurs et moi on a bien des problèmes avec les humains…. ils disent qu’on est de la mauvaise herbe, qu’on gâche leurs pelouses… Ils nous arrachent et veulent se débarrasser de nous. Moi c’que j’aimerais savoir, c’est si on est vraiment des mauvaises herbes…?.”

Je suis sûre que vous êtes nombreux à vous identifier au message de Suzie et à avoir entendu l’expression “mauvaises herbes”…

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les mauvaises herbes, c’est un concept humain! Les végétaux ne sont ni bons ni mauvais. Ils s’installent là où leurs graines peuvent pousser.

En fait, les humains appellent “mauvaises herbes” les plantes qu’ils trouvent à des endroits où ils ne veulent pas qu’elles poussent, comme dans un potager ou dans une pelouse.

Certains humains croient que les pissenlits sont les ennemis de leurs pelouses vertes toutes proprettes… ils n’en veulent pas à cet endroit! Ils les enlèvent car ils ne souhaitent qu’une pelouse uniforme…. moi j’trouve ça plate.

Mais, Suzie, sache que les pissenlits comme toi sont des plantes formidables! Les humains l’oublient parfois…. Les pissenlits sont parmi les premiers à fleurir. Ils annoncent l’arrivée du printemps avec leur beau jaune éclatant.

Et les pissenlits offrent aux abeilles de si belles récoltes de nectar. Un délice! D’ailleurs, on parle de nourriture et je vois Luis Maïs, notre chroniqueur culinaire, qui passe la tête en studio…

Luis Heille bonjour la gang! Je vous écoutais, et je voudrais ajouter que les pissenlits nourrissent les abeilles mais aussi d’autres animaux…. comme les humains! Il paraît que les feuilles de pissenlit, c’est délicieux. Je n’ai jamais goûté bien sûr!!! Moi j’fais de la photosynthèse…Ahaha! Allez, j’vous laisse!

Renée Merci Luis, à tantôt! Suzie Pissenlit, peut-être que tu l’as déjà compris…. les “mauvaises herbes” existent seulement dans l'œil de certains humains qui n’aiment pas toujours la diversité des végétaux sur leur terrain. Mais comme toutes les plantes, tu as ta place dans la nature. Suzie, un gros merci pour ton message.

Avant de passer à la suite, on écoute un court message de nos commanditaires.

*** PUB ***

Véronique (fait une voix de réclame) Vous êtes tannés de ces pucerons qui collent à vos tiges et siphonnent vot’ sève? Faites appel à la brigade d’Annabelle Coccinelle, dresseuse de pucerons depuis des générations! Avec Annabelle Coccinelle, les pucerons ne seront plus un problème… MIAM! ** Un service garanti 100% écologique **

***

Renée Nous voici de retour à l’émission. On a reçu plusieurs messages d’appréciation de la part de plantes qui ont de belles relations avec les humains…. on les écoute en cascade...

Philippe Racine Bonjour je m'appelle Gérald L’Érable. Je suis un érable argenté de la rue Des Érables. C’est bien de savoir que les humains nous apprécient. Ils nous donnent parfois des câlins, ce qui est gentil, parce qu’on est de grands sensibles...

Renée Oh oui c’est l’fun ça les câlins! J’adore ahah! Allez, message suivant!

Véronique (avec une petite voix cute) Bonjour! Je suis Rose, une rose de l’Ontario! Les humains m’adorent… Ils trouvent que je suis magnifique et que je sens délicieusement bon… Ils m’appellent “la reine des fleurs”! J’ai l’impression d’être une vedette! Merci les humains!”

Renée C’est l’fun ce message! Merci Rose! Les humains sont très sensibles au parfum des fleurs… Et c’est aussi leur délicieuse odeur qui attire les insectes pollinisateurs! On écoute un autre message:

Ivann Allo! Ici Gus Cactus. Je voulais remercier les humains car… en fait, je m’trouvais moche … pas beau… mais ça a l’air que les humains adorent les cactus dans leurs maisons… y sont toujours surpris quand j’fais des fleurs! En tout cas, chuis maintenant sur une étagère avec toute une gang de plantes grasses, et j’ai du fun en masse!”

Renée Un coucou à toutes les plantes grasses et tous les cactus qui nous écoutent! J’vous trouve vraiment beaux! Les humains ont bien raison…

***

Renée Pour le dernier message de nos auditeurs, je me dirige vers la cafétéria de Radio-Plantes… c’est un solarium évidemment… Il va peut-être y avoir un peu de bruit, car on fête le départ à la retraite de Marie-France Garance, notre recherchiste!

Pendant que j’y vais, on écoute le message de notre auditeur:

Philippe Racine “Allo! Mon nom est Silvio Gingko, je suis un gingko biloba de Montréal. Il paraît que les arbres sont de plus en plus nombreux dans les grandes villes du Canada parce que les humains se sont rendus compte de tous les bienfaits qu’on apporte aux villes. Je trouve ça vraiment formidable, pis ça me fait de la compagnie”

(son de cafétéria)

Renée Silvio, pour rebondir sur ton message, je retrouve Liseron des Champs, de l’Heure du Crime et des bulletins de nouvelles. Ça fait bien longtemps que Liseron habite en ville et elle a pu y observer tous les changements… Allo Liseron!

Liseron Bonjour! C’est vrai qu’il y a de plus en plus d’arbres ici en ville. Les arbres des villes offrent plein d’avantages aux humains. Ils apportent de l’ombre en été et rafraîchissent l’air.

En fait, les villes forment des îlots de chaleur, c’est-à-dire des zones où il fait plus chaud qu’ailleurs. C’est à cause de l’asphalte et du béton, qui absorbent et retiennent la chaleur. Avec plus d’arbres dans les rues et dans les parcs des villes, la température devient beaucoup plus agréable pour tout le monde.

Renée Et, n’oublions pas que les arbres en ville offrent des abris à plusieurs espèces animales, comme les écureuils, les oiseaux, les ratons... et aux insectes aussi!

Liseron Oui! Et en plus des abris et des perchoirs, les arbres des villes nourrissent plein d’espèces différentes avec leurs fruits, leurs graines et leur feuillage.

Renée Et les humains peuvent se reposer à l’ombre! Tout le monde y gagne finalement. Merci Liseron!

Liseron Merci à vous!

Renée Notre émission touche à sa fin. [on entend de la musique festive] En guise de conclusion, je ….

Luis Heille Renée! Tu entends?

Renée Luis Maïs est de retour!

Luis Quelqu’un a ouvert les fenêtres et avec le courant d’air tout le monde s’est mis à remuer les feuilles, c’est le gros party de danse! Tu nous rejoins?

(musique festive)

Renée Oh oui je veux danser moi aussi! Quand la vie vous cause des soucis faites vous du bien, écoutez le vent dans les feuilles, et laissez vous danser dans le vent! Bonne humeur garantie! Merci à toutes les plantes qui nous ont appelés. C’était “À votre écoute” sur Radio-Plantes, la radio des plantes, je suis Renée Pinette. Ciao!

(musique festive, gens qui s’amusent)

Add this

Partager cette page