Menu global

Rêver le Jardin botanique 2031

Français
Rêver le Jardin botanique 2031

Un projet du Laboratoire des possibles

Au début des années 30, Frère Marie-Victorin et Henry Teuscher ont rêvé ensemble un jardin botanique idéal, au coeur duquel se retrouvait la reconnexion de l’humain à la nature. Aujourd’hui, presque 100 ans plus tard, nous en sommes à rêver le Jardin à nouveau, à l’image de notre époque : celle d’une transition écologique nécessaire et sans précédent.

Nous sommes persuadé.e.s que les végétaux ont un rôle fondamental à jouer dans la transition écologique et, plus que jamais, le Jardin se retrouve dans une position privilégiée pour contribuer à renforcer la relation entre l’humain et les végétaux. Comment le Jardin botanique doit-il contribuer à cette transformation? Quelle expertise doit-il mettre à contribution dans le monde? Quelle expérience unique le Jardin doit-il offrir à ses visiteurs? Quelle histoire doit-il raconter?

Appuyé dans son action par la Ville de Montréal qui inscrit elle aussi la transition écologique au coeur de ses priorités, Espace pour la vie est d’avis qu’il est temps de marquer notre époque par un legs inspiré et significatif. C’est dans cet esprit que le Jardin a lancé un processus de réflexion et de création afin de rêver, ensemble, le Jardin botanique de 2031.

Cette démarche participative a été conçue de manière à aborder trois thématiques que sont le rayonnement international, l’ancrage dans la communauté ainsi que l’espace et la beauté. Trois journées d’atelier ont été prévues pour aborder chacun de ces thèmes lors desquelles près de 300 personnes auront l’occasion de contribuer à la réflexion. Une démarche complémentaire sous forme de questionnaire permettra une participation à un plus large public.

Une première journée d’échange et de réflexion entre 80 participant.e.s a eu lieu le 11 mars dernier. Les résultats de cette riche journée seront publiés sous peu.

Compte-tenu de la situation en lien avec la COVID-19, la mise sur pied de la deuxième journée a dû être reportée. Nous réfléchissons actuellement à une nouvelle formule afin de poursuivre cette réflexion collective.

Add this

Partager cette page