Menu global

Rêver l’Insectarium 2021-2025

Français
Rêver l’Insectarium 2021-2025

Un projet du Laboratoire des possibles

Un nouveau musée des insectes à l’automne 2021

L’Insectarium de Montréal est en pleine métamorphose. Le tout nouveau musée des insectes présentera une architecture renouvelée selon les principes de la biophilie, une tendance adoptée dans le domaine de l’architecture afin de se rapprocher des conditions d’un environnement naturel comme la lumière naturelle, une vue sur la nature extérieure ou des textures. De plus, le parcours muséal proposera une expérience immersive qui plongera les visiteur.euse.s au cœur de la vie des insectes et de leur environnement.

Une ambition: valoriser davantage les insectes

La démarche Rêver le futur de l’Insectarium 2021-2025 redéfinira le terme entomophilie au sens de l’amour des insectes, de leur valorisation sur laquelle s’appuiera le développement de toutes les activités et projets du nouveau musée. La métamorphose de l’Insectarium opérera aussi sur les humains qui vont l’animer, le fréquenter, le faire vivre et le faire rayonner. L’Insectarium portera ainsi encore plus loin ses actions en faveur de la nature et fera vivre l’expérience de l’entomophilie dans son enceinte, et au-delà de celle-ci.

Une démarche participative unique et authentique

Concrètement, quelque 70 personnes issues de milieux divers ont été invitées pour échanger ouvertement quant à la reconnaissance de la contribution des insectes au bien-être global de la planète. Nous souhaitons que cette démarche mobilise et fasse une réelle différence en favorisant un changement de valeur et de comportements qui transformera la relation entre l’humain, les insectes et la nature.

Les ateliers de co-création prendront la forme de quatre rencontres, animées et dirigées par l’équipe d’expert.e.s en facilitation de la firme Lupuna, qui mettront à profit les expertises des employé.e.s et autres parties prenantes de sorte à imaginer, construire et inspirer une vision qui pollinisera les idées et projets du musée bien au-delà de ses quatre murs.

Les participant.e.s vivront, en alternance, des moments en plénière, des explorations en sous-groupes et des temps de réflexion ou d'intégration en solo. Un grand soin sera apporté à la progression entre chacune des activités et des rencontres afin de créer les conditions idéales pour soutenir la concentration, alimenter la vitalité et nourrir l'engagement, même en mode virtuel.

En se laissant inspirer, toucher, voire même guider par nos amis les insectes, nous souhaitons que l’entomophilie ne soit pas uniquement un concept à définir avec des mots, mais bien un véritable sentiment d’amour fraternel (philia) et de gratitude envers ces êtres merveilleux qui se traduira en idées et actions concrètes à l'échelle de la société québécoise et, pourquoi pas, au-delà de nos frontières!

Add this

Partager cette page