Blogue

20 ans de théâtre orange et rond

Pépo-citrouille
20 ans de théâtre orange et rond

En octobre, le Jardin botanique de Montréal propose des activités éducatives sur les Cucurbitacées, la famille de la citrouille. Avant 1994, des animations se déroulaient dans une salle adjacente aux serres. Bien vite, celle-ci a débordé d’enfants enthousiastes. C’est alors qu’on a décidé de créer une pièce de théâtre à la fois ludique et éducative mettant en vedette Pépo-citrouille, un personnage aux allures de citrouille. J’ai interrogé des comédiens qui ont marqué trois périodes de cette fabuleuse aventure festive qui s’adresse aux enfants de 4 à 8 ans!

Des débuts simples, mais prometteurs

Durant les balbutiements de la création, le désir de l’équipe du Jardin botanique était que les enfants puissent apprendre une foule de choses sur les plantes et les membres de la famille de la citrouille. Divertir tout en apprenant, comme lors des animations de grands groupes. En 1994, la première année, la pièce de théâtre Pépo-citrouille était jouée à la fois par des animateurs et des comédiens. Dominique Proulx, alors animatrice au Jardin botanique, se rappelle avoir été sur les planches en compagnie de Pépo. « C’est un personnage rassembleur, explique-t-elle. Les enfants sont vite devenus des admirateurs. L’énergie, la musique et la chanson C’est moi Pépo resteront dans ma tête pour le reste de ma vie! »

Des élans créatifs et une grande popularité

Les années suivantes, quatre autres pièces de théâtre ont été créées par l’équipe composée entre autres de l’auteur et metteur en scène Raynald Michaud et de la coordonnatrice en loisirs scientifiques au Jardin botanique, Diane Turcotte. Marc St-Martin, comédien, dira avoir adoré les équipes d’artistes rassemblées pour les créations de Un cadeau pour Pépo « L’histoire de l’Halloween » en 2000, et Pépo-enquête! en 2002. Il ajoute : « Nous jouions beaucoup, cinq représentations par jour parfois, et cette expérience m’a nourri lorsque j’ai rejoué ensuite pour les enfants. Cela pouvait se sentir notamment dans Toc toc toc, une émission de télévision très populaire auprès du jeune public. »

Une continuité dans la beauté

Après 2002, les cinq pièces ont été reprises à tour de rôle. Alexandre Gagné, qui tient le rôle de Pépo depuis quinze ans, a toujours autant de plaisir à l’interpréter. Il garde de nombreux et beaux souvenirs de l’expérience orange et ronde : « Les enfants connaissent la chanson de Pépo par cœur, ils dansent et s’amusent avec lui. Ils sont remplis d’énergie et réclament Pépo-citrouille comme une « rock star » de l’Halloween! » On pourrait dire que cette tradition de l’Halloween s’apparente à celle de Casse-Noisette pendant les fêtes.

Mais que souhaiterais-tu à notre Pépo pour l’avenir, cher Alexandre? « Qu’il continue de s’émouvoir devant les petites choses, car c’est dans celles-ci que réside le plus bel émerveillement à la vie! »

Lisez le premier blogue de Philippe Alarie sur les débuts de Pépo-citrouille.

Découvrez des conseils d’horticulture, de jardinage, et de botanique
Abonnez-vous à l'infolettre Mon jardin

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous