Blogue

Une saison de lumière

Paruline noir et blanc
Credit: Biodôme de Montréal (Projet MVC)
Paruline noir et blanc - Mniotilta varia
  • Paruline noir et blanc - Mniotilta varia
  • Raton laveur
  • Castor
Une saison de lumière

Une saison très attendue…

Bientôt le printemps, une magnifique saison qui rime avec le retour de la chaleur, l’apparition des perce-neige et les premiers chants du merle. Bref, une période où la nature s’éveille et la faune devient de plus en plus active!

Printemps en tous genres!

Quand commence réellement le printemps? Autour du 21 mars, me direz-vous. En fait, on peut définir les saisons de bien des façons. Par exemple, dans l'hémisphère Nord, du point de vue météorologique, le printemps commence dès le 1er mars. En d’autres endroits du monde, il n’y a pas vraiment de printemps : on ne parle alors que de deux saisons, la saison sèche et la saison des pluies. Du point de vue astronomique, le printemps correspond à la période située entre les jours les plus courts de l'hiver et les jours les plus longs de l'été. Dans l'hémisphère Nord, l'équinoxe de printemps (jour de 12 heures, nuit de 12 heures), qui se produit vers le 20 mars, correspond au mi-temps de ce cycle. Enfin, il y a les saisons du calendrier humain, qui varient selon les pays, les traditions et les époques.

Calendrier animal

Mais qu’en est-il du calendrier « animal »? Au printemps, selon l’espèce, il y a bien des tâches à accomplir : migration ou fin d’hibernation, recherche de partenaire, accouplement, préparation d’un nid ou d’un abri, et plus encore. Ouf! La stratégie : s’organiser pour que les bébés naissent au printemps ou au début de l’été, soit la période d’abondance en nourriture. Chez le castor par exemple, l’accouplement a lieu en janvier ou février, et les petits naissent en mai ou juin. Après quelques semaines, les jeunes sont aptes à quitter la hutte et à suivre leurs parents, qui leur enseigneront les rudiments de la vie dans un contexte favorable.

Un métronome efficace

Qu’est-ce qui déclenche toute cette séquence? Comment garder le bon rythme, année après année? La hausse de la température joue un rôle important pour les plantes et pour les animaux dits à sang froid. Par contre, les mammifères et les oiseaux se synchronisent avec un facteur beaucoup plus précis : la variation de la photopériode. Dès Noël, la durée du jour entame une longue remontée afin de prendre le pas sur la durée de la nuit. L’augmentation de la lumière affecte la physiologie de l’animal, engendrant alors les meilleurs comportements pour sa survie.

Au Biodôme, dans l’érablière des Laurentides, le printemps débute le 1er mars. Sous le chant des oiseaux, venez voir les activités des castors ou des ratons laveurs, tout en vous réchauffant, loin de l’hiver extérieur!

Vous souhaitez vous impliquer?
Abonnez-vous à l'infolettre À nous d'agir

Partager cette page

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous