Blogue

Est-ce que les caïmans du Biodôme sont vivants?

Caïman yacare
Est-ce que les caïmans du Biodôme sont vivants?

Les caïmans, ces reptiles apparentés aux alligators, peuvent rester de longues minutes sans bouger une seule de leurs écailles. Immobiles sur la plage de la forêt tropicale humide, on ne perçoit même pas leur respiration. Pourtant, ils sont bel et bien vivants.

Pourquoi restent-ils aussi longtemps sans bouger?

La réponse est simple, ce sont des animaux à sang froid. Mais il n’est pas tout à fait juste de dire qu’un animal a le sang froid ou chaud. Toutes les espèces animales ont développé des mécanismes ou des comportements qui leur permettent de contrôler leur température interne. C’est la thermorégulation. On en distingue deux types : l’homéothermie plus communément appelée « à sang chaud », et l’ectothermie « à sang froid ».

Une fournaise interne : l’homéothermie

Les oiseaux et les mammifères sont des animaux homéothermes, c’est-à-dire qu’ils peuvent conserver leur température corporelle relativement constante peu importe la température extérieure. Ce type de thermorégulation requiert cependant une grande quantité d’énergie et l’animal doit donc se nourrir régulièrement pour l’obtenir. Par contre, il lui permet de bouger librement et lui procure une plus grande endurance. Le paresseux à deux doigts est bien un mammifère, mais il est une exception. Il peut tolérer une variation de sa température corporelle entre 24 et 33°C selon la température ambiante.

Une température variable : l’ectothermie

Comme le caïman, les reptiles, les poissons, les amphibiens et les insectes sont des animaux ectothermes. Incapables de produire leur propre chaleur, ils doivent donc trouver d’autres moyens de réguler leur température corporelle. Chez certains reptiles, cette température peut varier jusqu'à plus ou moins 20°C sans mettre leur vie en danger. C’est souvent en adaptant leurs comportements qu’ils réussissent à maintenir cette température constante. Par exemple, les reptiles doivent s’exposer au soleil avant de pouvoir s’activer. Les poissons ajustent la profondeur à laquelle ils vivent selon la température de l’eau. Des insectes ou des reptiles du désert se cachent dans le sable plus frais. Certains insectes frictionnent leurs ailes pour se réchauffer la nuit. Des abeilles ventilent la ruche avec leurs ailes pour la rafraîchir lors de temps chaud. L’ectothermie requiert peu d’énergie et l’animal n’a généralement pas besoin de se nourrir aussi souvent. Par contre, ses mouvements sont parfois limités lorsque la température est basse et il est très dépendant des conditions extérieures. Au Biodôme, les caïmans se réchauffent non seulement grâce au soleil, mais aussi avec l’aide d’une plaque chauffante dissimulée sous le sable. Lorsqu’ils ont trop chauds, ils ouvrent la gueule pour évacuer le surplus de chaleur ou vont tout simplement faire une saucette rafraîchissante. Lors de votre prochaine visite au Biodôme, vous saurez que, malgré leur parfaite immobilité, les caïmans sont toujours vivants.

Vous souhaitez vous impliquer?
Abonnez-vous à l'infolettre À nous d'agir

Partager cette page

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez-nous !

Abonnez-vous pour recevoir par courriel :
Ajouter un commentaire
Portrait de Anonymous