Menu global

Capturer les étoiles filantes sur photo

Français
Il faut effectuer plusieurs tests avec sa caméra pour réussir à bien photographier les astres.
Une caméra sur un trépied.

Photographier une image contenant une ou des étoiles filantes exige un ciel aussi noir que possible (idéalement loin des grandes villes), un peu de patience et… une bonne dose de chance!

Quel matériel photographique utiliser?

La photographie d’étoiles filantes nécessite un appareil-photo qui dispose d’un mode entièrement manuel et qui permet des poses d’au moins 30 secondes. Les appareils numériques à objectif interchangeable de type reflex (DSLR) ou sans miroir (MILC) offrent souvent un meilleur contrôle à cet égard.

Voici les étapes à suivre pour préparer votre caméra :

  1. Munissez votre appareil d’un objectif « normal » ou grand-angulaire, ou réglez le zoom à sa position la plus ouverte possible;
  2. Réglez l’ouverture au maximum (nombre “f” le plus petit), faites le foyer à l’infini (vous devrez passer en mode de mise au point manuelle), et désactivez la stabilisation d’image (réduction de vibration);
  3. Utilisez un réglage de sensibilité moyen à élevé (de 400 à 3200 ISO);
  4. Assurez-vous de débuter votre séance de photographie avec une carte mémoire vide, que vos piles sont bien chargées, et que vous avez des rechanges à votre disposition.

Comment photographier les étoiles filantes

Installez votre appareil sur un trépied bien solide et pointez-le vers une région dégagée du ciel afin de capter la lumière des étoiles pendant quelques secondes, voire quelques minutes.

Effectuez d'abord quelques tests pour trouver la combinaison de sensibilité et de temps de pose qui permet de voir les étoiles, mais sans que le ciel devienne trop pâle. Ceci dépendra de la qualité de votre site d’observation.

En ville et en banlieue, la pollution lumineuse prendra rapidement le dessus et vous limitera à des expositions de quelques secondes. Si votre ciel est plus sombre, vous pourrez pousser vos expositions jusqu’à une minute et même au-delà sans problème. Par contre, lorsque la Lune est présente dans le ciel, vous devrez probablement réduire votre temps de pose en conséquence.

Profitez-en pour ajuster la balance des blancs afin d’obtenir une image d’aspect agréable, avec une teinte de fond plutôt neutre. Vous pouvez aussi sauvegarder vos images en format brut, ou « RAW », si vous êtes à l’aise avec ce mode de fonctionnement.

Une fois les réglages effectués, prenez autant d'images que possible pour multiplier vos chances de saisir un météore au passage. Si votre appareil dispose d’une fonction intervallomètre, vous pourrez l’exploiter de manière à ce qu’il prenne automatiquement une succession d’images. Il ne reste alors plus qu’à espérer que, parmi toutes les images que vous aurez accumulées, une étoile filante ait traversé le champ d’étoiles photographié. Mais gardez ceci en tête : seuls les météores très brillants laisseront une trace apparente sur vos images.

Add this