Menu global

Migrations d’oiseaux - Épisode 3 : Les migrateurs de courtes distances

Français

Au sud du Québec, on peut observer des oiseaux migrateurs dès les premières belles journées du printemps, quand la neige se met à fondre. Jean-Philippe Gagnon, de l’équipe du Biodôme, décrit les stratégies de survie de plusieurs espèces qui reviennent sous nos latitudes vers la fin de l’hiver.

L’un de ces oiseaux, le merle d’Amérique arrive tôt au printemps afin de profiter de la nourriture qui apparaît avec la fonte des neiges. Il choisit alors les meilleurs sites de nidification.

Migrer vers nos régions au terme de l’hiver est aussi une façon de tirer profit des mouvements de la glace sur l’eau. Par exemple, des espèces aquatiques, dont les canards plongeurs et le grand héron, cherchent des endroits qui ne sont pas glacés pour se nourrir.

Au printemps, des oiseaux reviennent aussi pour capturer les insectes qui commencent à s’activer. Le bruant familier et le bruant chanteur se présentent ainsi à nos mangeoires dès que le mercure monte juste au-dessus du point de congélation.

Add this