Menu global

L'éclipse de Soleil du 14 octobre 2023

Français
L'éclipse du 14 octobre 2023 est annulaire dans un bande de terrain allant du Pacifique à l'Atlantique en passant par les États-Unis (de l’Oregon au Texas), le Yucatán (Mexique), le Belize, le Honduras, le Nicaragua, le Panamá, la Colombie et le Brésil. Ailleurs dans les Amériques, on peut assister à une éclipse partielle de Soleil.
Crédit photo : Planétarium | Espace pour la vie
20231014 Éclipse annulaire - Carte globale FR
  • 20231014 Éclipse annulaire - Carte globale FR
  • 20231014 Éclipse annulaire - Carte Amérique du Nord FR

Le samedi 14 octobre 2023 se produira une éclipse annulaire de Soleil. La zone d’éclipse annulaire prend la forme d’un corridor large d’environ 200 kilomètres, s’étirant du Pacifique à l'Atlantique en passant par les États-Unis (de l’Oregon au Texas), le Yucatán (Mexique), le Belize, le Honduras, le Nicaragua, le Panamá, la Colombie et le Brésil.

Après avoir touché la surface de la Terre au lever du Soleil dans l’océan Pacifique Nord, 1600 kilomètres à l’ouest de Vancouver, l’anti-ombre de la Lune descend légèrement vers le sud-est avant de rencontrer le continent au niveau de la côte de l’Oregon. Elle traverse ensuite le nord du Nevada, l'Utah, le Nouveau-Mexique (survolant au passage la région des “Four Corners” — nord-est de l’Arizona et sud-ouest du Colorado) et le Texas. La bande d’annularité franchit le golfe du Mexique avant de traverser la péninsule du Yucatán. Elle survole ensuite le Belize, le Honduras, le Nicaragua, frôle la côte caribéenne du Costa Rica, traverse le Panama, puis la Colombie et enfin le Brésil (États d’Amazonas, de Pará, de Tocantins, de Maranhão, de Piauí, de Ceará, de Pernambouc, de Paraíba et enfin du Rio Grande do Norte). L’anti-ombre de la Lune atteint l’océan Atlantique où elle quitte la surface de la Terre au coucher du Soleil.

L’éclipse annulaire est d’une durée théorique d’environ 4 min 15 s aux extrémités de sa trajectoire, sur la ligne centrale de l’éclipse. Au point d’éclipse maximale, situé au large de la côte nicaraguayenne, cette durée atteint 5 min 17 s et 90,6% de la surface du Soleil sera couverte par la Lune.

Hors de la bande d’éclipse annulaire, au Québec et presque partout au Canada et ailleurs dans les Amériques, on pourra observer une éclipse partielle de Soleil. Au pays, le phénomène se déroule généralement le matin et en début d’après-midi (très tôt dans la journée pour les localités les plus à l’ouest, plus tard en allant vers l’est). Le moment précis de l’éclipse, sa durée et le pourcentage maximum de la surface du Soleil cachée par la Lune dépendent des coordonnées géographiques et de l’altitude du lieu d’observation. De façon générale, l’éclipse partielle sera plus profonde pour les localités les plus proches de la bande d’annularité, par exemple dans le sud de la Colombie-Britannique : à Vancouver, environ 82% de la surface du Soleil sera cachée au maximum de l’éclipse, alors que ce pourcentage grimpe à 89% dans la bande d’annularité. Dans le sud du Québec, près de la frontière avec les États-Unis, l’obscurcissement n’est que de 19% et diminue encore davantage vers le nord et l’est de la province.

À titre d’exemple, au Planétarium de Montréal, l’éclipse débutera à 12 h 12 min 4 s, heure avancée de l’Est. L’éclipse partielle atteindra son maximum à 13 h 17 min 48 sec : 17,1% de la surface du Soleil sera alors cachée, avec le Soleil à 35 degrés au-dessus de l’horizon sud. Le phénomène se terminera à 14 h 23 min 50 s.

Consultez notre tableau donnant les circonstances de l’éclipse partielle de Soleil pour plusieurs villes du Québec et du Canada.

Carte globale de la visibilité de l'éclipse du 14 octobre 2023. (PDF 3,67 Mo)

Carte de la visibilité de l'éclipse du 14 octobre 2023 en Amérique du Nord. (PDF 5,66 Mo)

Add this