Menu global

Mon jardin

Champ à foin du Québec

Année

2021

Votre jardin

Jardin pour la biodiversité

Jardin nourricier

Témoignage

Jardin pour la biodiversité
Depuis plus d’une dizaine d’années j’ai essayé de développer un petit champ à foin qui donne un coup de main au maintien de la biodiversité tant éprouvée par l’uniformité des pelouses de type gazon.
Maintenant tour à tour des marguerites sauvages, vesces communes, pieds de poule, millepertuis commun, trèfles rouges, etc. étalent les fleurs multicolores parmi les taches de l’herbe haute provenant de ma vieille pelouse standard. Je n’utilise aucun engrais, ni de produits chimiques. Je la coupe à la main une seule fois au début de mois d’août et quelques fois sélectivement.
J’ai réussis à aider à nourrir quelques bourdons, quelques abeilles sauvages et des rares papillons ces derniers temps. Ça me donne un peu de réconfort, mais la diminution des insectes cette dernière saison a été trop marquante, peut-être conséquences de l'épandage des insecticides par avion au-dessus de nos forêts.

Jardin nourricier
En arrière de ma maison en ligne, j’ai un petit potager que je le cultive de la même manière sans utiliser aucun produit chimique.
J’obtiens pour la petite consommation familiale de la salade, des petits pois verts (que mes petites filles adorent), de fèves, des tomates, du persil, du romarin, de l'aneth, des framboises et du cassis.
Je prends soin de ramasser le moment venu, des semences pour pouvoir recommencer le printemps suivant par mes propres moyens.

Emplacement du jardin

DOLLARD-DES-ORMEAUX